Franck Thilliez - Le syndrome E (2010)

Publié le par Soleil Vert - Dominique

syndromee.jpgQuatrième de couverture
Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle...
Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Hennebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles. Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié... Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie. Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier. Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire. Car aujourd'hui, ceux qui ne connaissent pas le syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables...

Gifsv25.gifUne fois de plus, Franck Thilliez nous régale avec une intrigue sans faille, un rythme endiablé où la technique se mêle à la science, au crime, au passé trouble, et à l’histoire. Le livre vous prend à la gorge dès les premières pages. Quel collectionneur cinéphile n’a pas rêvé de tomber sur des centaines de bobines de films plus anciens, plus rares et plus mystérieux les uns que les autres ? Par quel stratagème un film peut-il rendre aveugles les gens qui le visionnent ? Ce seul élément met en haleine le lecteur, qui ne peut plus renoncer à savoir. On entre ensuite dans une enquête où se rejoignent les deux héros récurrents de Franck Thilliez, Lucie Henebelle et Franck Sharko, réunis pour la première fois. L’étude scientifique du film révèle des images cachées qui en contiennent d’autres, mettant en scène des enfants, des animaux, le tout dans un cocktail aussi violent que troublant. Par la suite l’enquête nous emporte de l’Egypte au Canada, et c’est là que l’intrigue rejoint  les heures sombres de l’histoire. Franck Thilliez, comme pour chaque roman, a beaucoup étudié, et fouillé le passé. Il fait référence dans ce roman aux tristement célèbres orphelinats du Québec à partir des années 40, et de ces enfants qu’on nomma les « orphelins de Duplessis », du nom du premier ministre pendant 17 ans à cette époque.  Un conseil ? Lisez le livre avant, et renseignez –vous après sur cet épisode terrible de l’histoire, si vous ne le connaissez pas. Ce roman est sûrement l’un des meilleurs de Franck Thilliez. Et la bonne nouvelle est qu’il a une suite : Gataca.

Franck Thilliez
Le syndrome E
(Pocket thriller)

9782266211727

Mots-clés : cinéma, enfants, expériences, psychiatrie, orphelinats, thriller

Commenter cet article