Herbert Lieberman - La maison près du marais (1971)

Publié le par Dom

Quatrième de couverture
Un couple à la retraite vivant dans une maison isolée, près d'un marais, se prend d'amitié pour un jeune homme, Richard. Celui-ci s'installe chez eux, s'immisçant dans leur vie quotidienne, perturbant insensiblement, très progressivement, l'ordre des choses, et finissant par loger dans un réduit, sous l'escalier. Huis clos terrifiant par le calme trompeur, par l'appréhension vive qu'il dégage, ce livre, de la première veine de l'auteur de Nécropolis, n'est pas seulement un remarquable récit d'épouvante. C'est aussi une belle réflexion sur la haine et l'angoisse, quand les hommes n'en peuvent plus de tenter de les maîtriser.

La maison près du marais est un récit très juste qui distille l’angoisse au goutte à goutte, et qui fait très rapidement planer une sombre inquiétude qui ne cesse de monter au fil des pages, vers une issue qui semble inéluctable. L’auteur a réussi à rendre ses personnages principaux très attachants, et décrit très bien leur psychologie, tout ce qui les attache irrémédiablement les uns aux autres, en sachant pertinemment que c’est probablement pour le pire. Il pose la question de la charité, du partage, et de ce qui peut chambouler notre quotidien. Que ferions-nous à la place de ce couple ? Mais il remet aussi en question les valeurs affichées de la religion. Il est bien facile de se prétendre Chrétien, avec tout ce que cela implique, mais lorsqu’il faut passer aux actes, que reste-t-il ? Comment se comporte la société, les groupes, les paroisses, face à la différence ? Le jugement des hommes arrive tôt ou tard, et l’auteur nous donne son point de vue sur ce qu’il en résulte. Mais ce livre est aussi angoissant, car il crée un climat terrifiant, et un terrible suspens !

Commander au 0466741186  Herbert Lieberman
La maison près du marais (The Crawlplace)
(Points Policier)

9782020321013

Mots-clés : angoisse, huis-clos, marginal, religion, retraités, thriller

Publié dans POLAR-THRILLER, HUIS-CLOS

Commenter cet article