Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Scott Westerfeld - V-virus (2005)

Scott Westerfeld - V-virus (2005)

Quatrième de couverture
Morgane vida son verre, je vidai le mien ; nous en vidames quelques autres. Ensuite, mes souvenirs deviennent de plus en plus flous. Je me rappelle seulement qu'elle avait un chat, une télé à écran plat et des draps de satin noir. Par la suite, tout ce qu'il me restait de ma soirée, c'était une assurance auprès des femmes, des superpouvoirs qui commençait à se manifester, ainsi qu'un penchant pour la viande saignante.
Avant de rencontrer Morgane, Cal était un étudiant new-yorkais tout à fait ordinaire. Il aimait la fête et les bars, la vie insouciante du campus. Il aura suffi d'une seule nuit d'amour, la première, pour que sa vie bascule. Désormais, Cal est porteur sain d'une étrange maladie.Ceux qui en sont atteints ne supportent plus la lumière du jour, fuient ceux qu'ils ont aimés et ont une fâcheuse tendance à se repaître de sang humain. Des vampires d'un genre nouveau...

Vous croyiez tout connaître des vampires ? Glabres, élancés, canines proéminentes, immortels, tel un Dracula, un Nosfératu ou un Vlad Tapes ? Et bien le mythe évolue toujours, collant à une réalité moins gothique qu'urbaine et moderne. Ici, les vampires, mais appelez-les plutôt « peeps », ils préfèrent, sont des humains contaminés par un virus vieux de milliers d'années et qui continue d'évoluer, sans cesse, se transmettant au gré de l'évolution humaine et animale. Rats, chats, humains, plus rien n'est à l'abri d'un chaos latent.
Scott Westerfeld crée une nouvelle mythologie axée sur l'évolution biologique et la science parasitaire. Une envolée sombre au sein d'une ville et de ses sous-sols, un panorama cru de ses micro-bactéries qui tiennent en joue notre système immunitaire. Ne cherchez pas bien loin. Sida, MST ne sont que des manifestations reconnues de ses parasites. Et les vampires dans tout ça ? Des malades comme d'autres avec la simple particularité d'haïr ce qu'ils aimaient avant. Mais pire que tout, le v-virus qui les habite est redoutable de conséquence. La propagation se fait autant sexuellement que par un simple baiser ou le simple souffle d'un matou ronronnant. Les symptômes : la faim, l'abomination ; le remède, s'il y en a un, vous le découvrirez en vous plongeant dans ce roman palpitant, novateur, noir, teinté d'humour décalé.

Scott Westerfeld
V-Virus (Peeps)
(Milan/Macadam)

9782745965684

Mots-clés : animaux, chats, contamination, libre-arbitre, parasites, rats, vampires, virus

Tag(s) : #SCIENCE-FICTION, #JEUNESSE, #VAMPIRE, #VIRUS, #ANIMAUX

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :