Maurice Gouiran - Train bleu, train noir (2007)

Publié le par Soleil Vert - Dom

Maurice Gouiran - Train bleu, train noir (2007)Quatrième de couverture
1943... 1993. À cinquante ans d'intervalle, deux trains quittent Marseille et font route vers le nord.
1993. Un train bleu, bouillonnant de cris, de rires et de chants, emmène un millier de supporters marseillais vers Munich où leur club sera sacré champion d'Europe. 1943. Un long train noir, pétrifié par la torpeur et l'angoisse, achemine plus de mille six cents habitants des vieux quartiers de Marseille au camp de Compiègne. Puis pour la plupart, ce sera ensuite Drancy et le camp d'extermination de Sobibor.1943. Bert, Miche et Jo font partie du sinistre convoi et l'ombre du long train noir va les hanter toute leur vie. 1993.
Bert, Miche et Jo sont à nouveau du voyage, mais le foot semble aujourd'hui assez loin de leurs préoccupations... Et ces trois P38 planqués dans le wagon font-ils vraiment partie de la panoplie du parfait supporter de l'OM ? Que cherchent-ils ?
Derrière le mystère de ces trois honorables papys, surgissent les ombres du passé et une terrible interrogation qui plane sur les raisons de la destruction des vieux quartiers en 1943. Nettoyage des bas-fonds autour du Vieux-Port ou juteuse opération immobilière, l'histoire officielle a parfois bon dos !

Du grand Maurice Gouiran. Son éditeur dit que certains de ses livres devraient être étudiés à l'école. Il faut admettre que c'est vrai. On en apprend tellement sur l'Histoire, mais aussi sur la psychologie des hommes, et on se demande ce que l'on aurait fait, nous, à leur place, en espérant que l'on aurait fait les bons choix. Le récit, sous forme de parallèle, fonctionne à merveille. Ce texte est à la fois court, rythmé, percutant, raconté du point de vue des principaux acteurs, et fait réfléchir. Un très beau livre.

Commander au 0466741186  Maurice Gouiran
Train bleu train noir
(Jigal)

9782914704335

Lire notre interview

Mots clés : déportation, deuxième guerre mondiale, foot-ball, historique, Marseille, méditerranéen, polar, sport, vengeance

Commenter cet article