Thomas H. Cook - Du sang sur l'autel (1983)

Publié le par Herveline

dusangsurlautel.jpgQuatrième de couverture
On le prendra pour un fou. Qu’importe ? Seule sa mission compte. On le traitera de tueur fanatique, mais quelqu’un doit agir pour les arrêter tous, ces traîtres corrompus. Salt Lake City n’est plus la capitale des irréprochables mormons. La pourriture morale a souillé la cité des Saints. Il accomplit son devoir… À cette pensée, il sourit et ses doigts se referment sur un long couteau de chasse.

Gifsv25.gif"- C'est pour ça que j'adore Salt Lake City. [] Parce que je trouve que c'est aussi proche que possible du ciel".

Chaque année nous avons des auteurs mis plus en avant que d'autres. C'est le hasard des parutions et de nos lectures qui les détermine. Et cette année ce pourrait bien être 
Thomas H. Cook. Cet auteur américain n'est pas un petit nouveau sur la scène littéraire. Né en 1947, il écrit son premier roman en 1980 et très vite la Série Noire s'empare de la traduction française. Toutefois loin d'être totalement traduit, on voit depuis quelques années des parutions ou des rééditions à la chronologie complètement bouleversée. Ainsi l'année dernière paraissait ce qui a été un coup de coeur absolu pour nous et qui vient de paraître en poche Au lieu-dit Noir-Etang écrit en 1996. La "nouveauté" de ce début d'année est L'affaire de Katherine Carr écrit en 2009 dont on vous reparlera bientôt. En attendant, voici aussi une réédition de Du sang sur l'autel (The tabernacle), déjà traduit en Série Noire et qui reparaît en Points Policier.
Le Tabernacle et le Temple
Écrit en 1983, The Tabernacle fait allusion au Tabernacle de Salt Lake City, la capitale de l'Utah, un amphithéâtre dédié aux conférences mormones. En effet, la ville a été complètement bâtie  par cette communauté religieuse au cours du XIXe siècle et l'enquête policière qu'écrit Thomas H. Cook est ni plus ni moins que le prétexte à nous faire découvrir cette religion, minoritaire aux USA. Parce que j'ai eu la chance de visiter cette ville (qui n'a guère changé depuis une trentaine d'années) et que j'en ai encore une représentation architecturale très fraîche à l'esprit, je me suis plongée dans ce roman qui a par contre considérablement enrichi mes connaissances réduites du mormonisme. Les règles, les lois qui régissent cette Église, les oppositions internes, avec des courants d'idées divergeant, mais aussi les rapports avec les non-mormons, tout cela vient étoffer la trame policière de manière constructive.
En mettant en scène un personnage laïc, exilé qui plus est de New-York, donc non avisé des us et coutumes, l'auteur confronte des points de vue différents sur l'évolution de l'enquête. Les protagonistes majoritairement des Saints (disciples) ont du mal à avoir une vue d'ensemble. Ils sont trop influencés. Alors que le détective Tom Jackson, lui, se rend bien compte des implications des meurtres qui se succèdent et surtout de leur lien. Il va devoir faire fi des "conseils" de ses collègues ou des Saints plus influents pour mener à bien son enquête.

Les éditions Point Seuil ont été bien avisées de rééditer ce titre dont on sait que paru, en Série Noire, il avait certainement souffert de quelques coupes. Et quand bien même c'était un peu moins le cas dans les années 80, ce titre était comme tant d'autres tombé dans l'oubli alors qu'il est un des rares voire le seul à traiter aussi bien du sujet de l'Eglise mormone au travers du polar.

Commander au 0466741186 Thomas H. Cook
Du sang sur l'autel (The Tabernacle)
(Points Policier)

Mots-clés : enquête, mormons, religion, Salt Lake City (Utah)

Publié dans POLAR-THRILLER, USA, UTAH

Commenter cet article