Seichô Matsumoto - Tokyo Express (1958)

Publié le par Soleil Vert - Herveline

Seichô Matsumoto - Tokyo Express (1958)Quatrième de couverture
Un double suicide d'amoureux et une sordide affaire de corruption.

Un meurtrier très méticuleux et une enquête bien embrouillée qui pourrait ressembler à première vue à une visite touristique dans tout le Japon. Dans les bars de Tokyo, l'inspecteur Mihara découvre des pots-de-vin et la vérité au fond d'un verre. Dans les trains, de Kamakura à Hokkaido, il a de curieux pressentiments devant un paysage de chiffres et apprend aussi la poésie japonaise dans un annuaire des chemins de fer.
Tokyo Express est un des plus célèbres polars japonais contemporains. C'est ce livre qui consacrera en effet Matsumoto comme le meilleur écrivain de romans policiers du Japon. Vendu à plusieurs millions d'exemplaires, il obtint un succès légendaire et sa réédition faisait de lui un des plus grands best sellers de l'après-guerre.

Gifsv25.gifCoup de coeur ! Vous en avez assez des thrillers torturés ? Vous voulez revenir à des enquêtes qui utilisent plus volontiers votre intellect  que vos tripes ? Alors déterrons un bon vieux classique qui réjouira les adeptes d'énigmes. Et Matsumoto est considéré comme le maître du genre au Japon. Né en 1909 et décédé en 1990, il aura écrit pas loin de trois cents textes, romans et nouvelles confondus. Et c'est dès 1957 avec la publication en feuilleton de Tokyo Express, son premier roman policier, qu'il rencontre le succès. Il faut dire que cette oeuvre est un véritable casse-tête, les sudokus n'ont qu'à bien se tenir, qui donne à découdre aux lecteurs comme aux protagonistes. Mais pas seulement. Si le défi intellectuel est à la hauteur, il ne faut pas négliger aussi la part psychologique et sociale nouvellement abordée dans le roman policier japonais. Les trains, et leurs horaires, sont loin d'être le simple prétexte à ce chef-d'oeuvre ferroviaire. Au Japon, le train est le transport le plus usité. On trouvera encore beaucoup d'autres récits par la suite en rapport avec ce dernier dans la littérature japonaise. Les habitants y passent beaucoup de temps et il est donc normal qu'il soit le décor de nombreux récits. Matsumoto décrit aussi toute une culture qui dans les années 40/50, bien qu'encore très imprégnée de traditionalisme, commençait à tendre vers le modernisme. Quant à la psychologie, elle se glisse subtilement pour alimenter des personnages bien plus complexes qu'ils n'y paraissent et surtout une intrigue faite de faux-semblants.

dunesdetottori2.jpg Dans l'esprit de "Vous avez aimé le livre ci-dessus, vous aimerez aussi le suivant"..., notons qu'à sa lecture, il m'est apparu comme une évidence que l'auteur Kyotaro Nishimura s'était certainement inspiré de cette enquête pour écrire son propre chef-d’œuvre ferroviaire, Les dunes de Tottori, dans lequel, le tour de force du commissaire Totsugawa est de découvrir comment un train entier a pu être totalement escamoté au vu et au su de tous. Ce titre remarquable semble être encore disponible et nous allons donc le rentrer en stock afin de vous le faire découvrir en même temps que Tokyo Express.

Seichô Matsumoto
Tokyo Express (Ten so sen)
(Picquier poche)

9782877301886

Kyotaro Nishimura
Les dunes de Tottori (Misuteri ressha ga kieta)
(Points)

9782020222730

Mots-clés : Asie, complot, énigme, Japon, polar ferroviaire, train

Commenter cet article