Michael Robotham - La clandestine (2007)

Publié le par Dom

la clandestineQuatrième de couverture
Le jour où un suspect lui a brisé la colonne vertébrale, l'inspecteur Alisha Barba a dû renoncer à ses rêves de carrière. Bien qu'elle soit à présent complètement rétablie, elle est consciente du vide de son existence. Jusqu'à ce qu'elle reçoive un appel au secours de Cate, une amie d'enfance perdue de vue. Le soir même de leurs retrouvailles, Cate, enceinte de huit mois, est fauchée sous ses yeux par un chauffard, et son mari tué sur le coup. Tandis que les ambulanciers se battent pour sauver la jeune femme, ils découvrent le premier mensonge d'une longue série. Commence alors un dangereux voyage qui mènera Alisha, aidée de son vieux mentor, l'inspecteur divisionnaire Ruiz, de l'East End londonien aux quartiers chauds d'Amsterdam, dans le dédale d'un monde souterrain voué au marché du sexe et de l'esclavage moderne...

Gifsv25.gifCertes ce livre est un polar, mais le sujet central du roman est bel et bien l'immigration, la notion d'identité ( nationale ?) et les pires trafics que génèrent les inégalités entre les pays pauvres et les riches société occidentales. L'enquêtrice est elle même une immigrée. Issue d'une famille Indienne, elle a dû se battre (dans tous les sens du terme) pour prendre sa place dans cette société Britannique, dans la police, se faire respecter, quitte à passer pour une "dure". Mais elle a aussi dû combattre les traditions familiales, le lourd passé qui inflige aux femmes un autre destin que celui d'arrêter les criminels.
A côté de cela, il y a en toile de fond une histoire qui la lie à son ancienne "meilleure amie" et on sent qu'un inavouable secret pèse sur leur amitié brisée. Pourtant, Cate se sent menacée, et renoue naturellement le contact. L'intrigue commence parfaitement bien, et l'on entre très vite dans l'histoire en se découvrant une réelle sympathie pour Alisha. L'auteur lui a donné assez d 'intelligence pour qu'elle impose le respect, et juste ce qu'il faut de fragilité pour qu'elle soit crédible. Un bon moment de lecture entre Londres Amsterdam, avec une fin à suspense. On peut tout juste regretter quelques dizaines de pages en trop, ce qui freine le rythme global du roman.


Commander au 0466741186 Michael Robotham
La clandestine (The night Ferry)
(Lattès)

9782709629119

Mots-clés : adoption, Amsterdam, immigration, Londres, mère porteuse, polar, trafic

Publié dans POLAR-THRILLER, TRAFIC

Commenter cet article