Maj Sjöwall et Per Wahlöö - Roseanna (1965)

Publié le par Dom

roseanna.jpgQuatrième de couverture
Le cadavre dénudé d'une jeune inconnue est retrouvé dans un canal proche de la petite ville de Motala, la victime semble avoir été violée. Martin Beck, de la criminelle de Stockholm, est envoyé en renfort auprès de l'équipe locale chargée de l'enquête. Longtemps, les investigations piétinent, mais si Beck est un bon flic, c'est parce qu'il possède " les trois qualités les plus importantes indispensables à un policier : il est têtu, il est logique et il est d'un calme absolu ". Sans oublier qu'il est patient, incroyablement patient... Maj Sjöwall et Per wahlöö, ont écrit, entre 1965 et 1975, une série de dix romans mettant en scène l'enquêteur Martin Beck et son équipe. Cette œuvre, influencée par Ed Mcbain, et qui a marqué de son empreinte la littérature policière occidentale, est republiée dans des traductions entièrement revues à partir de l'original suédois.

Gifsv25.gifCoup de coeur. Roseanna est la première des dix enquêtes de l’inspecteur Beck et l’on n’a pas de mal à croire qu’il ait inspiré toute une génération d’auteurs Suédois, voire Scandinaves, tellement en vogue actuellement. D’ailleurs, c’est Hening Mankell lui-même qui nous présente le roman dans sa préface. Ce roman est à découvrir absolument car il fut à bien des égards fondateur dans le roman policier. Il  marque un tournant dans la forme de ce type de récits. Les personnages y sont tout aussi importants que l’affaire elle-même, et l’impression qui se dégage est celle d’entrer pratiquement dans l’intimité des enquêteurs, au sein du commissariat, puis plus particulièrement dans la vie de Martin Beck, un héros qui n’en est pas un, ou alors par son entêtement à démasquer le coupable, puis à le coincer. Le mécanisme de l’enquête dans laquelle les auteurs sont crédibles en tous points, la morne vie familiale de Martin Beck (on se demande ce qu’il ressent pour son épouse… Agacement ? Mépris ? Indifférence ?... Ou bien est-ce l’enquête qui accapare tout son esprit ? Tous ces ingrédients font que la magie opère dès les premières lignes, le lecteur est pris au piège dans une logique implacable, tout comme l’assassin, d’ailleurs, et il est impossible de lâcher le roman en cours de route !

Commander au 0466741186  Maj Sjöwall et Per Wahlöö
Martin Beck T01 : Roseanna (Roseanna)
(Rivages Noir)

9782743618049

Mots-clés : enquête, polar Suédois, scandinave

Commenter cet article