Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laurent Guillaume - Black Cocaïne (2013)

Laurent Guillaume - Black Cocaïne (2013)

Quatrième de couverture
"Au Mali, tout est possible et rien n'est certain", ainsi parle Solo, ce Franco-Malien recherché par la police française qui a laissé derrière lui un passé obscur pour recommencer une nouvelle vie sur le continent noir. Ancien des stups respecté de la profession, Solo est devenu à Bamako un détective privé populaire. Même si les souvenirs douloureux le hantent souvent, Solo les noie avec application dans l'alcool.
Jusqu'au jour où une belle avocate française l'engage pour faire libérer sa soeur arrêtée à l'aéroport avec de la cocaïne. Un dossier en apparence simple pour Solo, mais cette banale histoire de mule va prendre une tournure inquiétante. Ses vieux démons réveillés, l'ex-flic se lance dans cette affaire dangereuse, entre tradition et corruption, avec la détermination de celui qui n'a rien à perdre.

Gifsv25.gifLa collection Sueurs Froides de chez Denoël a vraiment un fonds très intéressant. Après les romans de Sandrine Collette que nous vous avions présentés, voici un autre auteur français, Laurent Guillaume, qui mérite largement qu'on s'y arrête. S'il n'en est pas à son premier coup d'essai - Black Cocaïne est son cinquième roman et il avait eu quelques prix pour son premier roman Mako - ce dernier polar devrait le confirmer dans la voie de l'écriture qu'il a choisi. En effet, l'auteur est au départ lieutenant de police. Après un passage aux stups puis à la brigade financière, il décide de se consacrer à l'écriture. Et comme Jean-Marc Souvira (voir Le magicien) l'avait aussi démontré, les anciens flics ont du ressort pour nous pondre des histoires à la fois passionnantes, réalistes et palpitantes.
Son personnage, Souleymane Camara dit Solo, est un ancien flic et un homme au caractère bien trempé qui traîne avec lui un lourd passé qui l'a poussé à fuir la France pour se réfugier en Afrique, à Bamako, la capitale malienne où il a monté sa petite affaire. On ne lui connait qu'un seul ami, Drissa. Et quand ce dernier se retrouve être un dommage collatéral dans une simple affaire de mule, son sang ne fait qu'un tour.
Le style de Laurent Guillaume est efficace. D'abord par un récit aux chapitres courts qui s'enchainent sans temps morts. Ensuite pour ce personnage dont le métissage est exacerbé par sa difficulté à se trouver chez lui où qu'il soit (en France ou au Mali) et enfin pour la manière qu'il a de nous faire voyager en nous faisant découvrir le Mali de l'intérieur. Pas seulement Bamako mais aussi les alentours dans une partie du récit devenu un parfait road movie.
Mais, et surtout, l'auteur se charge au travers d'une histoire à priori fictive de faire remonter à la surface des affaires qui ont  défrayées la chronique, même si aujourd'hui, on les a oubliées. Ainsi, son récit est en fait inspiré de deux affaires : l'affaire Air Cocaïne couplée au dossier "des passeuses de Bamako". Il en résulte un roman très juste, réaliste, crédible que l'on perçoit comme tel dès le début.

Laurent Guillaume
Black Cocaïne
(Folio Policier)

9782070458776

Mots-clés : Afrique, corruption, détective privé, Mali, trafic

Tag(s) : #POLAR-THRILLER, #AFRIQUE, #TRAFIC, #FAITS DIVERS, #DROGUES, #DÉTECTIVES PRIVÉS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :