John Case - Syndrome (2001)

Publié le par Soleil Vert - Dominique

syndromeQuatrième de couverture
Ils ont entre les mains la science la plus aboutie, la technologie et le pouvoir. Il ne leur manque qu'une chose : contrôler nos esprits. Après Genesis , John Case nous entraîne dans les arcanes des plus sombres expériences scientifiques héritées de la guerre froide, au service d'une raison d’État que les scrupules n'embarrassent pas... Un thriller angoissant où rien n'est ce qu'il paraît être.

Gifsv25.gifAvec les romans de John Case, pas besoin de deux cent pages pour planter le décor, ou de douze chapitres pour tracer les contours de la psychologie des personnages ! Dès les premières pages le lecteur se trouve parachuté au milieu de l’action, au cœur même du sujet. Cela peut être déroutant car les personnages apparaissent et s’entrecroisent sans que l’on ne devine où cela nous mène. Et c’est bien cela que l’on demande à un roman d’aventures ! Avec Syndrome, on est servi car le livre démarre sur les chapeaux de roues. Avec un talent de narration sans pareil, John Case réussit à nous captiver dès les premières lignes. Qui est cette fille qui va voir son psy le lundi et planque dans une chambre d’hôtel avec un fusil dans une mallette le mardi ? Qui est ce psy qui semble n’avoir que deux clients ? Si vous êtes comme moi fascinés par ces univers troubles où des puissances de l’ombre semblent tirer les fils d’une machination dont on ne connaît ni les contours ni les objectifs, si vous adorez parcourir le monde au fil des pages sans savoir si les héros sont chasseurs ou fuyards, et si vous aimez les mystères de la technologie et de la science pour le meilleur et pour le pire de l’homme vous ne ferez qu’une bouchée de Syndrome et de ses 693 pages de course désespérée ! John Case, outre son* talent de conteur, est particulièrement documenté sur les progrès de la science, ce qui rend son discours tout à fait plausible, voire crédible (il faudrait demander l’avis des spécialistes). Syndrome s’inscrit parfaitement dans la lignée de Genesis ou du Huitième jour, du même auteur, qui sont également des valeurs sûres dans le genre !

* John Case est le pseudo des deux auteurs Américains mariés dans la vie : Jim, et Carolyn Hougan. (Malheureusement décédée en 2007)

John Case 
Syndrome (The Syndrome
(Le Livre de Poche)

9782253090427

Mots-clés : contrôle des esprits, manipulation, pouvoir, science , thriller

Commenter cet article