Johan Theorin - L'écho des morts (2008)

Publié le par Herveline

Johan Theorin - L'écho des morts (2008)

Johan Theorin - L'écho des morts (2008)

Quatrième de couverture
Après L’Heure trouble, salué par la critique internationale, L’Écho des morts explore à nouveau l’atmosphère étrange de l’île d’Oland, où les Westin, une famille de Stockholm, ont décidé de s’installer définitivement. Quelques jours après leur arrivée au cœur de l’hiver, Katrine Westin est retrouvée noyée et son mari sombre dans la dépression. Alors que d’inquiétantes légendes autour de leur vieille demeure refont surface, la jeune policière chargée de l’enquête est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un accident…
Porté par l’écriture très personnelle de Theorin, un suspense où passé et présent s’entrecroisent dans un climat troublant, aux limites du fantastique.
"Encore meilleur que L’Heure trouble." The Guardian
"Theorin est un écrivain des climats et des ambiances, des tout petits riens dont la lente et modeste accumulation font des grands tout." Marianne

Gifsv25.gifVous avez déjà lu les trois Millenium, tous les Mankell, Indridasson et autres Sjöwall & Wahlöö ? Vous hésitez à vous lancer dans les pavés de Nesbo ou d'Edwardson ? Mais du nordique vous en redemandez ? Ou bien, vous n'avez rien lu de tout ça mais une petite initiation via une porte dérobée, celle qui laisse passer des auteurs encore peu connus, vous tenterai bien ? Alors L'Echo des morts est pour vous. Ajoutons aussi que si vous êtes moins polar que fantastique, ce livre pourrait être aussi une belle passerelle de genre.
Alors qu'avons nous : une île, deux phares, le froid, une famille dans une maison isolée, des cambrioleurs, une femme flic et la tempête qui menace. Et une noyade qui fera le lien entre tout et tous. Cela peut paraître un peu réchauffé. Mais pourtant on est vite saisi par les évènements qui s'enchaînent, l'atmosphère constamment empli de manifestations étranges, des bruits, des fantômes. Ah oui, sachez aussi qu'il ne faut jamais construire une maison avec le bois de bateaux échoués.
Si l'on devait trouver un petit bémol ce serait sans doute quelques passages du quotidien hyper réalistes, justes, certes, jusque dans les dialogues mais qui se survolent vite pour apprécier au mieux le reste de l'intrigue. Ce n'est pas pour autant un livre qui se lit vite, le croisement des destins étant à suivre au plus près, mais on le dévore jusqu'au bout, car ce n'est qu'à la dernière page que le dénouement arrive vraiment.
Un très bon polar d'ambiance qui a obtenu le Prix du Meilleur polar suédois !

Commander au 0466741186  Johan Theorin
L'Echo des morts (Nattfak)
(Livre de poche)

9782253166382

Mots-clés : fantastique, flic au féminin, froid, légendes, polar, scandinave, Suède

Commenter cet article