Eric Boissau - De cape et d'esprit (2010)

Publié le par Herveline

Eric Boissau - De cape et d'esprit (2010)Quatrième de couverture
Vous allez participer à une enquête sur la disparition d’un bourgeois, connaître la vie d’une dryade à la cour du Roi-Soleil, assister à un combat naval pour la possession d’un dragon des mers, partager la vie d’un groupe de chiens de guerre dans une Europe uchronique, chercher qui tue de sombres crapules de l’armée du Roy, participer à une chasse au trésor, retrouver Djeeb l’estoqueur, faire la révolution avec un noble, assurer la succession de la plus fine lame du royaume, entrer en guerre contre le dieu Lug, voir que les guerres de religions ont des conséquences sur la vie d’un monastère, récupérer la belle d’un capitaine des mousquetaires.
Tous les ingrédients sont réunis dans cette anthologie pour vous plonger dans l’aventure, l’action, le mystère et pour retrouver, avec DE CAPES ET D’ESPRITS, votre enthousiasme d’enfant.
Les auteurs : Philippe WARD, Jean D'AILLON, Leni CÈDRE, Lucie CHENU, Nicolas CLUZEAU, François DARNAUDET, Serguei DOUNOVETZ, Pierre EFRATAS, Laurent GIDON, Jess KAAN, David S. KHARA, Pierre-Luc LAFRANCE, OKSANA, Gil PROU.

Gifsv25.gifL'idée de cette anthologie est de renouer avec un genre oublié, le récit de cape et d'épée. C'est donc une douzaine d'auteurs qui le remettent à l'honneur mais en apportant chacun leur propre sensibilité littéraire. Ainsi, on trouve autant de nouvelles purement historiques mais avec néanmoins toujours un zeste d'aventures, d'intrigues, de complots et de trahisons que de textes à tendance fantastique ou fantaisiste et ce de façon bien équilibré pour satisfaire tous les publics. Donc quelque soit la forme adoptée, les codes du genre ont été globalement bien respectés.
Evidemment, qui dit recueil, dit qu'il y a toujours des textes qu'on préfère à d'autres. Et comme l'originalité de celui-ci est de couvrir plusieurs périodes historiques, il faut aussi en apprécier la variété.
L'anthologie s'ouvre avec un texte de Jean d'Aillon, figure emblématique du polar historique et qui nous offre ici une enquête de son célèbre Louis Fronsac, héros d'une bonne dizaine de romans. Aucune surprise pour les amateurs de l'auteur, une belle entrée en matière pour les autres, car il a la capacité de nous projeter rapidement dans les évènements historiques sans forme outrageusement pédagogique. Ici on parle de finances.
Vient ensuite une nouvelle au style particulièrement bon. Leni Cèdre, nous entraîne dans un monastère en prise avec quelques conflits intestinaux chers au XVIe siècle : protestants contre catholiques. Un mystère bien mené, dense et captivant.
Lucie Chenu, grande anthologiste et novelliste, livre ici un bien beau texte, le premier à connotation fantastique, qui se déroule durant le règne de Louis XIV.
Amateurs de vieux gréements, de piraterie et de dragons, vous serez emballés par la nouvelle de Nicolas Cluzeau matinée de douce fantasy. Plus réussie que celle de François Darnaudet, qui, elle, est malheureusement trop héroïc-fantasy et donc à la limite hors sujet.
Serguei Dounovetz qu'on attend moins dans ce registre, offre une courte nouvelle à chute, se déroulant au XVIIe au Canada. Il y est question d'enquête et de vengeance, avec une touche de thriller.
Si vous aimez, le style chiadé, et le vocabulaire exotique, alors le texte de Pierre Efratas est pour vous. Très bien écrit et en décor le XVIIe de Richelieu.
Djeeb l'Estoqueur est le personnage récurrent de Laurent Gidon. On le retrouve au travers de romans et de nouvelles. Le texte est purement de la veine fantasy.
Quant à Jess Kaan, lui c'est le fantastique qu'il associe au genre en l'an de grâce 1788. A la veille de la Révolution Française, il imagine de mystérieuses puissances, prêtent à manipuler l'Histoire.
Ma préférée, s'il en faut une, est celle de David S. Khara. Sous Louis XIV, un duelliste chevronné pactise avec le Diable. Si le nom de l'auteur vous dit quelque chose c'est qu'il nous avait déjà marquées avec son Projet Bleiberg. On vous avait dit que c'était un auteur à suivre...
Celle de Pierre-Luc Lafrance nous emmène en 1813 du côté de l'Angleterre et jusqu'en Irlande, sur les trace de mystérieux êtres à la recherche d'une épée à l'étrange pouvoir. On y évoque les légendes celtes et l'atmosphère est particulièrement envoûtante.
Et on termine sur un récit de Gil Prou & Oksana, où des mousquetaires doivent délivrer une belle. Cette course poursuite nous amène dans ce mystérieux endroit qu'est le Chaos-de-Montpellier-le Vieux et qui à l'époque s'entourait de toutes les légendes inimaginables.
Voilà, je n'en ai pas trop dévoilé, j'espère, pour garder l'esprit et l'essence de cette anthologie bien réussie. A vous de vous régaler maintenant.


Commander au 0466741186  Eric Boisseau
Dimension De capes et d'esprits T01
(Rivière Blanche - Coll. Dimensions)

9781935558729

Commenter cet article

kaan 21/06/2014 08:42


jess Kaan et non caan. MERCI

Herveline 25/06/2014 13:16



Oops,
Désolée Jess, c'est une faute d'inattention. C'est corrigé.



Jess Kaan 01/04/2011 12:05



UN Jess Kaan, parce que le Caan c'est James...