Horaires spéciaux

Du mardi 16 au mercredi 24 décembre, la librairie est ouverte tous les jours y compris jeudi 18 après-midi et lundi 22.

10h-12h30 / 15h-19h15

dimanche : 10h-13h
Fermeture mercredi 24 à 18h30

Vendredi 20 juillet 2012 5 20 /07 /Juil /2012 16:52

Christopher G. Moore - Antologie Bangkok noir (2011)
Quatrième de couverture

"Par-delà le sourire thaï et le wai plein de grâce, s’étend un paysage ravagé par la violence, un monde où le fait de perdre la face et le jeu des rivalités entraînent presque toujours une issue fatale, où aucun présage n’annonce le danger qui, la plupart du temps, est invisible, voire inimaginable.
Survolez au grand jour la surface de Bangkok, et le monde du noir vous semblera à des années-lumière. Cette surface est raffinée, agréable et amusante. Mais creusez plus profondément, et le paradis tropical cédera la place à un purgatoire froid et enténébré, peuplé d’âmes en peine – des âmes échouées, cabossées et ostracisées.
Les durs à cuire, les flics honnêtes comme les véreux, les ratés, les tourmentés, les petites gens comme les plus puissants, les transsexuels et les épouses secondaires, les expatriés et les créatures de l’au-delà, tous trouvent leur place dans Bangkok Noir. Mais le cœur de ce recueil, ce sont les doutes existentiels qui rongent les personnages.
Des écrivains spécialistes de la Thaïlande ont uni leurs talents créatifs pour montrer que le noir ne connaît aucune frontière géographique. Dans leurs récits aux atmosphères pénétrantes, vous découvrirez une grande variété de voix et de perceptions du noir."

Gifsv25.gif Il faut d'abord rendre hommage aux éditions GOPE qui ont pris le pari de traduire cette anthologie, à l'heure où la nouvelle est peu prisée (que c'est triste !) par le public francophone et qu'en dehors de John Burdett (Bangkok 8), l'ensemble des auteurs de ce recueil sont inconnus de ce côté de l'Atlantique. Pourtant, tous ont une vraie notoriété ailleurs (au Canada, en Angleterre et bien sûr en Thaïlande). C'est donc pour chacun d'entre nous la possibilité de découvrir ces auteurs peu ou pas traduits du tout en dehors des nouvelles de Bangkok Noir. Voilà déjà un premier atout.
Le deuxième, c'est une passionnante introduction (dont un passage constitue la quatrième de couverture) de Christopher G. Moore qui dirige cette anthologie. Il est canadien mais vit depuis vingt ans à Bangkok. Il a notamment créé un personnage récurrent, Vincent Calvino, détective privé américain basé en Thaïlande. Une vingtaine de titres ont déjà été publiés, un seul traduit en France (Zero heure à Phnom Penh). Dans son édito, il nous dévoile ce que "le noir" signifie pour lui. Il y met des variantes qui peuvent nous éloigner du pur hard-boiled américain ou du roman noir français tel que nous les percevons.

Il ne faut donc pas s'étonner si la première nouvelle, Autant en emporte l'Orient, est un texte fantastique qui raconte une
histoire d'amour surnaturelle sur fond d'arrangements mafieux. Ce n'est pas celle que j'ai préférée et je ne l'aurai pas placée en ouverture en raison justement de cette interprétation inattendue du "noir". Toutefois elle pose dès le départ un de ces paradoxes asiatiques courants qui oppose modernisme et croyances ancestrales.
La seconde,
L'inspecteur Zhang et le meurtre du gangster thaï, propose une énigme façon "meurtre en chambre close" mais version Boeing 777. Une petit régal de déduction, même si cette histoire aurait pu se passer n'importe où.
La première histoire vraiment touchante et de plus une vraie représentation du Bangkok d'aujourd'hui s'intitule
Mille et une nuits et propose une errance dans le Bangkok by night, avec ses néons, ses bars, ses rabatteurs, ses transsexuels.
Crâne-coupé
est une de mes préférées : un shaman charlatan se fait arnaquer par la fille de ses cauchemars. Une nouvelle fantastique et horrifique, digne des Contes de la Crypte ou de Hitchcock raconte... et qui, d'une certaine manière, ne manque pas d'humour.
Étonnamment, j'ai eu du mal à suivre la nouvelle de Moore,
Dauphins S.A, deux jeunes geeks plongés dans leur réalité virtuelle jouent les écoterroristes. Elle est dans sa forme totalement du ressort de la science-fiction et pourrait dérouter quelques lecteurs 100% polar, néanmoins là encore elle traduit le malaise d'une société accédant à une technologie qui pourrait un jour la dépasser. Le sujet de fond, l'écologie et la protection de l'écosystème face à la convoitise japonaise, est évidemment tout à fait d'actualité.
Une femme libérée traite de chantage, d'infidélité, d'homosexualité, d'arnaque et de vengeance... et surtout du besoin de liberté des femmes enfermées dans le carcan de la maîtresse attitrée. Un cocktail explosif même si la fin reste un peu... floue.
Bangkok_skytrain_sunset.jpg La deuxième nouvelle émouvante et qui soit selon moi une des meilleures, est sans détour, Hansun Man.
Un vétéran du Vietnam, installé à Bangkok, alcoolique et aux limites de la sénilité, découvre que "sa" Thaïlande a bien changé. Un texte fort, emprunt de nostalgie, violent par les actes mais aussi par l'émotion qu'il provoque.
Le jour s'est levé tient presque plus du pamphlet. Un journaliste américain enquêtant sur un meurtre se heurte au silence des témoins.
Suit la nouvelle La mort d'une légende, qui, bien que bien écrite, aurait, elle aussi, pu se passer ailleurs. Deux tueurs à gage ont pour contrat d'assassiner un de leur confrère, une légende dans le milieu. Ce texte a ce côté intemporel qui le place à la limite du hors-sujet mais il reste très sympa à lire.
L'Epée traite de la corruption au sein de la police et est une des rares nouvelles à "chute" du recueil. Son final fantastique laisse à penser que la rédemption n'est pas au goût du jour pour notre flic véreux.
Une autre nouvelle assez drôle, Bras de fer autour d'une glacière, nous amène dans un grand restaurant de Bangkok. La patronne ayant subtilisé la spécialité d'une jeune cuisinière des rues, cette dernière en appelle à un ami farang (étranger, occidental) pour l'aider à récupérer son poisson au curry qui passe pour être le meilleur de la ville.
Et enfin, Canicule mortelle nous emmène dans les bas-fonds, là où culs-de-jatte et voleurs à la petite semaine, tentent de survivre. Mais certains acceptent des missions qui peuvent
être bien plus graves que la simple mendicité. Et tant pis pour les dommages colatéraux.bangkoknoirusa.jpg

C'est donc une anthologie de très, très bonne facture.
Pratiquement tous les textes m'ont
enchantée, de part leur éclectisme, leur poésie, leur exotisme, leur violence aussi. On perçoit bien les grandes tendances et les traits de caractère qui définissent Bangkok.
Concernant la couverture, elle est pas mal même si je n'aime pas forcément la bouche sanguinolente (en noir et blanc) ajouté à la photo du personnage. Je trouve la couverture originale bien plus neutre (voir ci-dessous les liens). Si vous pensez comme moi j'espère que cela ne vous arrêtera pas car ce qui compte c'est ce qu'il y a dedans et maintenant vous en avez un bel aperçu.
Je m'en suis donc remise à tous ces auteurs qui, le temps de quelques nouvelles, m'ont transportée dans un ailleurs qui m'était totalement inconnu. Mes affinités littéraires asiatiques se limitant au Japon, je n'ai pu apprécier ce recueil que par la curiosité attisée par un éditeur méritant. Je vous encourage à la même démarche en espérant vous avoir aussi intrigués, intéressés, interpellés.

Commander/Créer une alerte   Christopher G. Moore/Collectif Bangkok Noir (
Bangkok Noir) (Gope Editions)

Mots-clés : se reporter au sommaire des nouvelles ci-dessous



Sommaire (les * correspondent en toute subjectivité à mes préférences. *** étant le must)

***Christopher G. MOORE
Introduction
* John BURDETT Autant en emporte l'Orient   (fantôme, mafia, surnaturel, tatouage)
** Stephen LEATHER L'inspecteur Zhang et le meurtre du gangster thaï   (avion, énigme, gangster, huis-clos)
** Pico IYER Mille et une nuits   (Bangkok, errance, prostitution, transexualité)
*** Colin COTTERILL Crâne-coupé (cauchemar, escroquerie, fantastique, vengeance)
* Christopher G. MOORE Dauphins S.A.  (écologie, virtualité)
** Tew BUNNAG Une femme libérée   (adultère, chantage, gay & lesbien)
*** Timothy HALLINAN Hansum man   (Bangkok, délinquance, nostalgie, vétéran)
** Alex KERR Le jour s'est levé   (enquête, journaliste)
** Dean BARRETT La mort d'une légende   (coup monté, tueur à gage)
** Vasit DEJKUNJORN L'épée (corruption)
** Eric STONE Bras de fer autour d'une glacière (concurrence, gastronomie, vol)

*** Collin PIPRELL Canicule mortelle (assassinat, précarité, sans abris)


Site anglais Bangkok Noir
Blog français Bangkok Noir où vous pouvez lire extraits et interviews

Par Herveline - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Bonjour

Je ne connaissais pas cette maison d'éditions. Nouvellement créée.

Le titre Bnagkok Noir me fait penser aux recueils publiés chez Asphalte. Et peu d'auteurs connus chez nous.

Amitiés

Commentaire n°1 posté par Oncle Paul le 25/07/2012 à 10h47

Bonjour Paul, cet éditeur est un spécialiste de la Thaïlande et il s'auto-diffuse ce qui n'est pas simple. A part Burdett, les auteurs sont effectivement inconnus. Ce qui est dommage car en lisant la nouvelle de Tim Hallinan ça donne envie de lire d'autres choses de lui. tant pis, il sera p-ê un jour traduit... p-ê par Gope éditions.

Réponse de Herveline le 25/07/2012 à 11h33

Recherche

La librairie

Librairie spécialisée en fantasy, fantastique, science-fiction, polar, BD, jeunesse et jeux. Vente de livres neufs et d'occasion. Commandes clients pour toutes les autres littératures. (sous réserve de comptes ouverts chez certains distributeurs/ diffuseurs). Vente par correspondance. Le blog : critiques et résumés de livres.
Librairie Soleil Vert
15 Grand Rue, 30420 Calvisson
T : 04 66 74 11 86  @ : soleilvert30@orange.fr

Accès : Entre Nîmes et Sommières, sur la D40, Calvisson centre

BOUTIQUE EN LIGNE

BIBLIOTHEQUES IDEALES (BI)

A chaque fois, 49 titres proposés. Le 50ème ? C'est le votre. Celui qui est peut-être déjà sur votre étagère ou qui vous a marqué plus que les autres et qui ne figure pas dans ces listes. Il suffit de nous le signaler en commentaire en suivant les liens.

BI SF ETRANGERE

BI POLAR ETRANGER

CERCLE SOLEIL VERT

Blog Action-Suspense Blog Culture Martienne
Blog Albert Robida Blog Dommage !
Blog Ansible Lectures de l'Oncle Paul
Portail partenaire CobaltOdyssée Blog Questions SFFF

PARTENAIRES

regionLR
drac
calvisson.jpg
CCPS---NOUVEAU-LOGO.jpg
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés