Bryan Grulay - Un mort à Starvation Lake (2009)

Publié le par Soleil Vert - Herveline

Bryan Grulay - Un mort à Starvation Lake (2009)Quatrième de couverture
Journaliste dans un grand quotidien de Detroit, Gus Carpenter est contraint de démissionner suite à un scandale.
De retour dans son village natal de Starvation Lake, au nord du Michigan, où l’ennui est plus mortel que le blizzard, il y couvre les rares événements pour la gazette locale. Mais la découverte de la motoneige de l’ancien entraîneur de l’équipe locale de hockey sur glace, disparu vingt ans plus tôt dans un lac gelé, fait se délier les langues. Gus est loin d’imaginer le nombre de secrets sordides que sa petite communauté lui cache.

Gifsv25.gifCe polar est réservé aux grands amateurs de journalisme d'investigation à qui on peut ajouter ceux qui ont une fascination pour les petites bourgades américaines (qui pourraient être aussi de n'importe quel pays) pleines de secrets et de non-dits et il y en a à Starvation Lake. Découvrez donc cette petite ville bien tranquille qui ne vit qu'au travers de son journal local et de son sport favori le hockey sur glace. Gratter un peu la surface de la glace, et là tout vous apparaîtra beaucoup moins cristallin. Bryan Gruley dresse une chronique complexe mettant en lumière toute les interactions possibles entre tous les habitants d'une même ville. Rapports amoureux, professionnels, sportifs, mais aussi jalousie, concupiscence, ambition, et si on gratte encore, trafic, perversion, manipulation. Rien de très reluisant.
L'auteur s'arrêtent beaucoup sur ces relations.
Afin de renforcer cette atmosphère de proximité relationnelle, il faut intégrer une ambiance de relative intimité qui inclut souvenirs d'enfance, private-jokes et parcours personnels. De temps en temps, un peu au détriment d'une intrigue qu'on aimerait voir avancer un peu plus vite. Pourtant, malgré tout, on se prend au jeu du témoin extérieur. Il est évidant que tout est bien plus compliqué qu'il n'y paraît et les suspects se comptent forcément parmi les amis, les potes ou les adversaires sur la glace.
Ce roman est donc assez dense et et je dirai qu'il ne se lit pas en une heure. Il faut y entrer, se laisser s'imprégner de l'environnement, être absorbé par le mystère et  suivre cette enquête délicate dans laquelle bien évidemment le héros laissera quelques plumes mais bien moins que d'autres.
Finalement un très bon roman d'enquête.

Bryan Gruley
Un mort à Starvation Lake (Starvation Lake)
(Point Thriller)

9782757815236

Mots-clés : enquête, hockey sur glace, journalisme d'investigation, trafic

Commenter cet article