Brigitte Aubert - Le souffle de l'ogre (2010)

Publié le par Soleil Vert - Herveline/Dominique

Brigitte Aubert - Le souffle de l'ogrePrésentation et argumentaire de l'éditeur
A travers les cercles de sang d’une époque ravagée par la guerre et la folie, Sept, le héros, un enfant de sept ans, avance avec son frère vers l'horizon de la liberté. Ils fuient leur père, qui veut les transformer en saucisses. En route, ils croisent des princesses cruellement malmenées, des déments sanguinaires et des braves types – il y a toujours quelqu'un pour vous aider dans les contes, heureusement.
Fascinée par le côté "thriller baroque" de Perrault et d'Andersen, Brigitte Aubert lance deux enfants innocents au cœur d'univers moyennageux emprunts de merveilleux, aux relents de cuir, de sueur et de sang. Sept et son frère parviendront-ils à échapper aux griffes de ceux qui veulent les dévorer ?

Née en 1956, Brigitte Aubert a été scénariste et productrice. Auteur de nombreux romans et recueils de nouvelles, elle a remporté le Grand Prix de littérature policière en 1997, pour La Mort des bois (Seuil). C'est une valeur sûre du polar français qui signe ici son premier roman historique, sorte de conte merveilleux médiéval.
Elle a déjà publié Nuits noires en 2005, chez Fayard Noir.

Gifsv25.gifVous trouvez les contes de fée cruels ? Et bien sachez que dans la vraie vie c'est encore pire. Dès la première page  et jusqu'à la dernière, on redécouvre ce moyen-âge barbare où l'on hache, démembre, empale, dépèce, dévore à coup d'estoc et de tour de broche. Oui la vie n'est pas facile pour les plus faibles. Il faut être intelligent comme un petit Poucet, malin comme un chat botté ou rebelle comme une Infante cachée sous une peau d'âne. Brigitte Aubert réinvente, ou pas, ces contes de notre enfance en plaçant les protagonistes dans une histoire unique, liant chacun les uns aux autres soit par affinité, soit par filiation familiale, soit par rencontre fortuite, l'ensemble donnant une aventure époustouflante, sans temps mort, rocambolesque, drôle. L'héroïsme côtoie la torture (et nous, on en rigole), le langage châtié s'oppose au langage recherché du moyen-âge , avec des répliques jubilatoires
(là aussi, on était pliées), et au final un roman d'aventures palpitantes, à laquelle, nous espérons, vous vous laisserez tenter aussi, tant, si vous avez le sens de l'humour et l'esprit chevaleresque, vous vous régalerez !
Outre le roman ici chroniqué, qui est plutôt du roman d'aventures, nous vous conseillons Une âme de trop et La mort des bois  qui illustrent parfaitement le style de cet auteur qui excelle dans le thriller mais aussi dans le polar fantastique avec notamment son dyptique Jacksonville (une histoire de .... zombies brrr).

Brigitte Aubert
Le souffle de l'ogre
(Points)


Mots-clés : aventures, barbarie, contes, enfant, Moyen-âge, humour

Commenter cet article