B.R. Bruss - Les soucoupes (1954)

Publié le par Herveline

B.R. Bruss - La guerre des soucoupes (1954)B.R. Bruss - SOS Soucoupes (1954)Quatrième de couverture (de la réédition)
Les officiels ont beau clamer : « les soucoupes volantes n'existent pas », quand John Clark découvrit dans l'Arizona cet étrange appareil discoïdal, son incrédulité fit place à la stupeur : ces cadavres d'être de petite taille ne résultaient pas d'une hallucination ! Le seul survivant agonisait, inquiétant avec sa tête bulbeuse, son corps recouvert de sortes de feuilles, comme un artichaut ! Une fantastique énigme débutait, qui se transformerait en terrible menace pour le genre humain.

Gifsv25.gifExcellent roman martien, S.O.S. Soucoupes constitue le premier volet du diptyque de B.R. Bruss et le plus intéressant. Cette partie est entièrement axée sur la rencontre avec les martiens et l'appréhension de leur culture soutenue par la richesse des détails physiques, biologiques, technologiques. Outre le premier contact et la mise en place de la communication, certains protagonistes sont envoyés sur Mars pour mieux se voir dévoilés leurs nouveaux alliés. Sur place, moult descriptions viennent enrichir leurs premières découvertes. C'est ainsi toute une population et une organisation qui est mise en avant. Les russes se retrouvent confrontés à une société qui n'est pas sans rappeler la leur. Confortés ainsi dans leur communisme, seuls quelques-uns sauront y voir la menace d'une telle rigueur et faire valoir leur ressenti.
Le roman nous en dit long aussi sur l'histoire qui alliait Mars à la Russie, dans les années 60. Même si le roman est écrit en 54 et "anticipe" un futur proche, la présence d'un satellite appelé Lune-rouge, rappelle que c'est aussi symboliquement la couleur de la planète Mars qui amena dans le passé la Russie à vouloir s'approprier cette planète durant la course aux étoiles. Et même si leurs échecs furent cuisants, ce sont bel et bien les soviétiques qui ouvrirent la voie vers Mars en 1960 avec leur mission Marsnik. Le rouge illustrant le communisme soviétique, si martiens il y avait, ils ne pouvaient qu'être de même orientation politique. Restait à savoir si cette idéologie devait perdurer.
Le deuxième volet, La guerre des soucoupes, dont le titre évoque évidemment La guerre des mondes de H.G. Wells, il n'est autre qu'une succession de batailles aériennes et de conjectures stratégiques pour battre l'envahisseur mais qui reste agréable à lire dans la continuité du premier.
Pour en savoir plus (beaucoup plus, attention spoilers), vous pouvez retrouver un article approfondi sur notre blog thématique Culture martienne.

Commander au 0466741186 B.R. Bruss
Les soucoupes (T1 : S.O.S. Soucoupes - T2 : La guerre des soucoupes)
(Coll. Anticipation n°33 & 40)

Mots-clés : guerre froide, invasion, Mars, martiens
, science-fiction

Commenter cet article