Tetsuya Tsutsui - Manhole (2005)

Publié le par Soleil Vert - Herveline

Tetsuya Tsutsui - Manhole (2005)Résumé
Un homme nu déambule hagard dans une allée marchande de la ville de Sasahara.
Soudain, il s'écroule, terrassé par un virus aussi mystérieux que meurtrier : la filariose. C'est peut-être le début d'une contamination de grande envergure qui risque de décimer la population nippone. Mais derrière ce que tout le monde prend pour une épidémie naturelle se cache en réalité une terrible et impitoyable machination...

En trois tomes, nous voilà plongés dans un scénario angoissant qui tient autant du thriller biologique que du fantastique. Effectivement, un nouveau mal semble atteindre la population et les flics chargés de l'enquête ne s'attendent pas à être exposés eux-même à ce virus qui se transmet plus facilement qu'il ne semble. Cette trilogie est par bien des aspects proche de la science-fiction. On y trouve la possibilité d'un virus déclenchant une pandémie irréversible, un fou qui sans être savant utilise ses maigres découvertes en parasitologie pour engendrer la terreur et une idéologie : un monde utopique, expurgé de tout mal, même si le moyen d'y parvenir est des plus contestables.
On avance ainsi au gré d'un graphique efficace et d'une ambiance oppressante dans les méandres de l'esprit humain. Certaines cases sont assez terrifiantes (descente dans les égoûts de Sasahara, transformation et déformation des visages dues au virus...) et l'on apprécie les quelques bouffées d'air que le duo Mizoguchi et Inoué nous donnent au travers de leur relation, savoureux mélange de ronchonnerie et de candeur.
A cela se mêlent plusieurs personnages annexes, certains symbolisant le travail d'équipe, d'autres, les intérêts personnels. Et l'on retrouvera même un visage connu des lecteurs de Tsutsui, le génie informaticien de Reset et de Duds Hunt, deux exceptionnels one-shot, plus orientés vers les mondes virtuels.
Vous l'aurez compris, plus qu'une série, c'est aussi un auteur qui est à découvrir.

Tetsuya Tsutsui
Manhole (マンホール)
(Ki-oon, 3 tomes, terminé)

9782915513219

Mots-clés : BD, biologie, manga, parasite, seinen, suspense, thriller, vengeance, virus

Commenter cet article

Spooky 19/08/2009 08:31

Les thrillers biologiques, quand ils sont bien menés, qu'ils ne prennent pas les lecteurs ou les spectateurs pour des imbéciles (comme c'est souvent le cas avec les téléfilms catastrophe américains, par exemple). "Manhole" émarge dans cette catégorie. La filariose est une maladie terrible, et elle peut en effet faire l'objet d'une bonne histoire. Tsutsui a réussi là une série tout à fait honorable, menée de façon assez logique, nerveuse, et sans développements interminables. J'avais un peu peur, en lisant le début, que cela ne tienne pas en 3 tomes. Eh bien ça rentre bien. Par contre je trouve certains raisonnements un peu hâtifs, et le commissaire principal hautement théâtral, pour ne pas dire outré. Ce sont les seuls défauts de ce manga, qui vaut largement la lecture. En tous les cas, ça m'a donné envie de lire les autres oeuvres de Tsutsui.