Hervé Picart - L'Arcamonde T01 : Le dé d'Atanas (2008)

Publié le par Dom

Quatrième de couverture
La série - Au cœur de la vieille ville de Bruges, une boutique désuète au nom étrange : L'Arcamonde. C'est le domaine de Frans Bogaert, gentleman distingué et cultivé qui se livre avec autant de flegme que de passion à ses activités d'antiquaire et de brocanteur. Avec l'aide de son assistante, Lauren, qui semble sortie en droite ligne d'un film américain des années 1950, et des instruments sophistiqués que recèle son atelier, Bogaert se livre à la demande à des expertises d'objets hors du commun : un très ancien dé en bois venu des bords de la Baltique et qui demeure invariablement glacé, un orgue à liqueurs qui vous ferait verser des larmes, un cœur-de-gloire issu d'une macabre tradition toscane... Chaque objet l'entraîne dans une enquête passionnante qui révèle des pans secrets de l'Histoire, mais aussi quelques méandres étonnants de l'âme humaine. En dépit des apparences, rien n'est simple, pas même la vie de Frans Bogaert, dont l'épouse a disparu sans laisser la moindre trace, et cette énigme traverse celles que l'antiquaire résout d'un épisode à l'autre de la saga crépusculaire de L'Arcamonde.
Le premier volume : Le Dé d'Atanas
Quand Margaret van Ostade pousse la porte de L'Arcamonde un soir de neige, Bogaert ignore que l'objet qu'elle tient en main va le plonger dans une enquête qui le mènera sur la piste des dieux de la Lituanie médiévale et de leurs rites les plus ténébreux...

Une jolie atmosphère aux parfums surannés se dégage de cet univers que nous fait partager Hervé Picart. Dans ce premier opus, on fait connaissance avec notre héros, qui découvre les gens comme il découvre les objets rares, en prenant son temps, en observant, à l'écoute, et en se posant mille questions. L'ambiance de Bruges est très bien rendue également, et la ville se découvre ici comme un personnage de l'histoire à part entière, avec ses décors embrumés où l'on devine un pâle soleil naissant qui dessine en beauté cette magnifique ville et ses couleurs. On s'y croirait ! Les personnages sont tous énigmatiques, à l'image de Lauren, l'employée (sans salaire !) de l'antiquaire. On la devine pleine d'une vive intelligence, observatrice, caustique, grande et mince (comme Bacall), et légèrement amoureuse de son patron, jalouse de la belle Hollandaise. Que dire de cette diaphane Batave dont les charmes et les mystères troublent d'ailleurs quelque peu le jugement de notre héros ? On accompagne même l'antiquaire dans son arrière boutique et l'on pourrait presque sentir l'odeur du bois, voir l'effet de la patine du temps. Mais cette saga semble intemporelle, et on serait presque surpris de voir l'antiquaire surfer sur internet, et utiliser l'électronique la plus sophistiquée dans ses enquêtes. Ce mélange des genres est particulièrement réussi par Hervé Picart qui fait aussi preuve d'un réel talent d'écriture. Tout ceci est vraiment très bien écrit. On pourrait, peut être tout juste reprocher à l'auteur de n'avoir pas concocté une intrigue plus étoffée, plus fouillée. Mais faisons-lui confiance pour nous emmener plus loin dans son « Arcamonde » à l'occasion des épisodes suivants. La trame complète des aventures de l'Arcamonde se déroulera sur une douzaine d'aventures, et Hervé Picart a eu la bonne idée de tisser la toile d'une énigme pour le lecteur qui devient acteur de la saga. Celui-ci n'aura la clé qu'à la fin, car un indice se cache dans chaque roman. C'est du marketing subtile, ludique, et inoffensif, car il ne vous veut que du bien ! Pour en savoir plus vous pouvez consulter le site :
http://arcamonde.hautetfort.com
.

Hervé Picart
L'Arcamonde T01 : Le dé d'Atanas
(Castor Astral)

9782859207748

Mots clés : antiquaire, aventure, Belgique, Brugges, énigmes, histoire, Lithuanie, objets rares

Publié dans POLAR-THRILLER, HISTORIQUE

Commenter cet article