Olivier Descosse - Les enfants du néant (2009)

Publié le par Soleil Vert - Dominique

Olivier Descosse - Les enfants du néant (2009)

Olivier Descosse - Les enfants du néant (2009)

Quatrième de couverture : Dans une autre vie, François Marchand était psychanalyste. Un des meilleurs. Jusqu'au jour où sa femme fut étranglée par un de ses patients. Depuis, il est devenu flic, spécialisé dans l'étude des profils criminels. Aidé par le lieutenant Julia Drouot, jeune enquêtrice au caractère entier et au passé douloureux, il va être confronté à des meurtres barbares, sans logique apparente, commis aux quatre coins de la France sur des adolescents. Ensemble, les deux enquêteurs se lanceront sur la piste d'un tueur dont la folie et l'ingéniosité semblent n'avoir aucune limite. Pour le cerner, ils n'auront qu'un seul choix : percer les codes déroutants et complexes d'une génération sacrifiée. Ce roman est le 7ème d'Olivier Descosse.

Si le terme « thriller » désigne un roman policier dont l'intrigue et les détours provoquent le frisson chez le lecteur, il est tout à fait adapté dans le cas des Enfants du Néant. Olivier Descosse maitrise parfaitement les techniques de l'intrigue, car il a construit ici un scénario implacable et machiavélique qui risque de provoquer des coups de soleil sur la plage (en clair, vous risquez de ne pas lever la tête, et d'oublier de remettre de la crème) ! Son héros, Stéphane Marchand, qui a perdu son épouse dans d'atroces conditions, est parfaitement rodé, de son côté, aux techniques d'enquête et de profilage psychologique.
Pourtant, ces crimes commis en plusieurs endroits du pays vont mettre sa perspicacité à rude épreuve, et la notre, en tant que lecteur, également, car bien malin qui pourra démêler l'écheveau d'indices que distille ici et là Olivier Descosse, et qui saura résoudre l'énigme avant la page 400. Avec ce roman, l'auteur a choisi d'aborder le thème de l'adolescence. Des âmes torturées qui se rejoignent parfois entre elles avec les pires desseins, et qui se fabriquent les destinées les plus noires.
Mais comment déceler le malaise pour les parents, avant qu'il ne soit trop tard ? Même s'il manque sans doute quelques ingrédients impalpables qui donneraient encore plus de profondeur aux personnages, Les enfants du néant sont une belle réussite en termes de suspens, de divertissement et de frissons. L'histoire est noire à souhait, les meurtres terribles, et la fin inattendue. Que demander de plus ?

Olivier Descosse
Les enfants du néant
(J'ai Lu)

9782290021644

Mots-clés : adolescents, cross-killer, gothique, horreur, psychologie, psychopathe

Commenter cet article

Claude Le Nocher 03/07/2009 20:29

Il est utile de rappeler comment Olivier Descosse et son éditeur ont "vendu" ce roman à travers Internet. Pour mieux comprendre, cliquez ici : http://action-suspense.over-blog.com/article-31684813-6.html#anchorComment Ne pas faire n'importe quoi pour vendre un livre paraît le minimum en guise d'honnêteté, quelle que soit la qualité du roman proposé.

Librairie Soleil Vert 04/07/2009 09:18


Merci de cette info, Claude. Il est vrai que la campagne de marketing viral autour de ce livre n'a pas eu que des effets positifs. Nous avons choisi de ne prendre en compte que nos
impressions de lecture, c'est pour cela que nous parlons aussi d'auteurs inconnus sur ce blog


rubrique en vrac 03/07/2009 18:33

je suis assez d'accord, je l'ai lu et même écrit un article dessus... C'est un bon polar d'été, avec une fin... enfin un tueur déconcertant!!!

Erwelyn 03/07/2009 18:21

Ca met drôlement l'eau à la bouche. Bizarre que Descosse ne soit pas plus connu.