Marine Caillon - Alec de Canuselt et les fils d'Edumil (2008)

Publié le par Herveline

Marine Caillon - Alec de Canuselt et les fils d'Edumil (2008)Quatrième de couverture
Alec de Canuselt, apprenti Chevalier, voit sa vie bouleversée lorsqu'il apprend que son père, que tout le monde croyait mort, pourrait être toujours en vie, mais aux mains de créatures sauvages et sans pitié : les Carnators.
Il se lance sans hésiter à sa recherche, accompagné de quatre compagnons. Très vite, des doutes surgissent : Arriveront-ils à temps pour sauver son père ? Parviendront-ils à déjouer les tours de Cartohan, le chef des Carnators ? Et qui est donc vraiment Jeff, ce garçon si mystérieux qu'Alec a sauvé d'une mort certaine ?
Dans cette quête, Alec va devoir compter sur des alliés hors du commun pour sauver son père et affronter les créatures les plus féroces de l'Isanale.
Un régal pour les amateurs du genre Fantasy, mais aussi une grande promenade dans l'imaginaire d'une très jeune auteure !

Vous connaissiez Fitz, l'assassin royal, Pug, l'apprenti sorcier ou Frodon, le hobbit, il faudra désormais compter sur le chevalier Alec de Canuselt. Alors, pourquoi ne parle-t-on pas encore de ce livre ? Pour une seule et unique raison, sa parution très confidentielle à compte d'auteur, donc une moindre chance d'être bien implanté et souffrant d'une maquette peu attrayante compte tenu de l'importance visuelle des couvertures dans le domaine de l'héroïc-fantasy. Qu'à cela ne tienne, ce livre, nous, nous l'avons lu. Ce fut bel et bien une sacrée surprise et nous nous félicitons d'être les premiers sur le net à le chroniquer.
D'abord par ce que Marine Caillon a su garder le meilleur des codes du genre : amitié, quête, héroïsme, aventure, action, rebondissements, humour, amour. Ensuite, elle n'est pas tombée dans le piège du "remplissage" qui consiste à (attention, caricature à suivre :) amener des personnages jusqu'à un buisson, action qui peut bien prendre une cinquantaine de pages dans certains livres de Goodkind, pour finalement les pousser à faire marche arrière, grrrr. Et enfin, parce qu'elle donne une dimension psychologique à ces héros qui n'est pas courante dans ce genre littéraire : à l'amitié et ses trahisons, thèmes classiques en fantasy, elle n'hésite pas à associer d'autres sujets, véritables problèmes de sociétés, comme l'inceste, le viol, les mariages mixtes etc.
Marine Caillon marie parfaitement le comique de situation, l'action et la gravité. Elle maîtrise complètement son scénario, nous captive par ses scènes de combats aériens comme par les rebondissements qui ne manquent pas sans pour autant en abuser. Rien ne desserre son texte, fluide, romanesque, vif, drôle, palpitant. Ah si, peut-être une chose, toute petite, un chapitre sur les institutions scolaires et administratives d'Elo-Dianne. Des tas d'abréviations qui dénotent complètement avec l'univers héroïc-fantasy. Et même si au gré de la lecture, Elo-Dianne peut être rapprochée de notre monde moderne, réel, par son organisation et sa technologie, flirtant ainsi aussi avec la science-fiction, ce passage est le seul qui paraît un peu décalé, trahissant du même coup la jeunesse de notre auteure. Heureusement, et très vite, le récit reprend de plus belle pour notre plus grand bonheur.
Alors qui est-donc Marine Caillon ? Elle vit actuellement à Tahiti après avoir passé son enfance à Mayotte puis à Nice. Très grande lectrice dès son plus jeune âge, elle a commencé à écrire à l'âge de 11 ans. C'est une réelle passion qui se concrétise par ce premier tome paru de la trilogie à venir des aventures d'Alec de Canuselt alors même que le tome 2, après un an et demi d'écriture, est près à être édité et qu'elle travaille à l'ombre des cocotiers au tome 3.
Ah oui j'oubliais, j'ai gardé le meilleur pour la fin.  Marine a fêté ses 17 ans le 25 avril dernier, mais vous aurez vite fait le calcul. C'est au collège qu'elle a commencé à écrire le livre de cette chronique. Un bon entendeur salut !


Marine Caillon
Alec de Canuselt et les fils d'Edumil 
(ABM Editions)

Mots-clés : amitié, aventure, chevalier, fantasy, héroïsme, humour, Isanale, quête, technologie, trahison

Publié dans FANTASY, JEUNESSE, AVENTURE

Commenter cet article

cathy 12/08/2009 14:20

J'ai été très agréablement surprise par ce livre. La lecture est facile, prenante. Les différents personnages méritent d'être un plus "consistant" (et l'orthographe bien relue?) mais comme on dit la critique est facile.... J'ai eu beaucoup de plaisir et ma lecture n'a pris qu'une seule journée, ce qui, chez moi, est signe que je me suis plongée littéralement dans l'histoire! Seul regret : le lien entre Jeff et le chef des Cartohan qui semblent bien se connaître? Je reste sur ma faim...sic^^ Bref, Marine peut continuer à écrire d'autres livres de la même trempe, je serai enchantée de les lire!Amicalementcathy

herveline 12/08/2009 19:04


Merci de soutenir mon enthousiasme. Quant à la suite et bien, tu seras évidemment avertie dès que ce sera disponible.


marine 05/08/2009 00:41

Merci beaucoup pour ce commentaire très encourageant;C'est vrai, il peut manquer des détails dans les descriptions... Quand j'écris, j'ai déjà tout en tête, et parfois j'oublie que ce n'est pas le cas du lecteur :x Je vais essayer d'y remédier dans le tome III que j'écris en ce moment, pour vous montrer un peu plus à quoi ressemblent les personnages pour moi. Le tome II est en cours d'édition, j'espère que sa sortie ne va pas trop tarder et qu'il vous plaira autant que le premier!À bientôt, et merci encore de me lire, vous n'imaginez pas l'effet que ça me fait!Marine

Herveline 07/08/2009 12:16


L'effet est partagé. C'est aussi agréable pour nous de découvrir de jeunes écrivains en devenir.
Bise
(PS : je reviens vers toi par MP car il me faudrait en fait 1 ex pour un client)


Val 28/07/2009 23:55

Vivement la suite ! Bravo à Marine pour son histoire captivante où se mêlent valeurs humaines et problèmes existentiels. L'amitié, l'honneur, la tolérance, le mépris... Tout y est ! De l'action, des machines incroyables et de la magie, imagination d'une très jeune fille... Chapeau ! Heureuse d'apprendre que la forme est en ce moment retravaillée, le livre n'en sera que plus agréable. J'aurais adoré aussi un peu plus de détails sur les différents lieux ou les traits et silhouettes  des personnages afin de me projeter encore plus au coeur des scènes, et visualiser dans mon esprit au fil de la lecture une image claire de Jeff, Alec, son père...J'espère que cet avis (le 1er pour moi), vous donnera envie de lire cette belle histoire. A très bientôt Marine, ravie de faire partie des privilégiés à avoir lu ce tome 1 j'attends le 2 avec impatience.

Herveline 29/07/2009 15:35


Merci beaucoup Valérie pour cette critique constructive. Je sais que tu y a mis le temps pour la rendre la plus objective possible. Marine ne sera que plus contente de ce soutien. Je vais continuer
à la faire découvrir en espérant qu'un jour un juste retour des choses arrive pour elle.


etienne gérard 07/05/2009 21:16

Des héros avec des sentiments humains,du suspense et pourtant pas d'invraisemblances,des quetions existentielles et des réponses....bref un livre intelligent dans le genre FANTASY    Gémart

Dom 06/05/2009 09:14

Impressionnant ! Bravo Marine