William Forstchen - Le régiment perdu T01 : Ralliement (1990)

Publié le par Herveline

William Forstchen - Le régiment perdu T01 : Ralliement (1990)

William Forstchen - Le régiment perdu T01 : Ralliement (1990)

Quatrième de couverture
La victoire... ou la mort !
2 janvier 1865, City Point, Virginie. Le colonel nordiste Andrew Keane conduit ses soldats vêtus de bleu à bord d'un transporteur, ignorant que leur prochain port d'attache n'est ni au Nord ni au Sud, mais... sur un autre monde !
Une tempête les balaie dans une faille surnaturelle et les expédie sur une terre étrangère, où nul humain ne connaît la liberté et où quelques fusils sont tout ce qui sépare le régiment perdu de l'extermination... face à des épées, des lances et des arcs.
Dans ce monde féodal dirigé par les nobles et l'Église, Keane et ses hommes introduisent les idées de liberté, d'égalité et de démocratie... ainsi qu'une technologie en avance de plusieurs siècles. Pourtant, leurs connaissances et leur entraînement pourront-ils les sauver de ceux qui détiennent le vrai pouvoir ?... Des créatures qui voient les humains comme du bétail que l'on élève pour les dévorer...

William R. Forstchen est né en 1950 dans le New Jersey. Il enseigne l'histoire à l'université de Montreat (Caroline du Nord) en tant que spécialiste de la guerre de Sécession, la passion de sa vie qui est à la source de la plupart de ses romans.

Entre science-fiction et fantasy, une trilogie qui s'annonce bien plaisante. On explore non seulement un monde nouveau dont l'accès garde encore son secret dans ce premier volume mais on est aussi initié à la diplomatie, au combat, à la stratégie militaire sans que cela pèse sur l'intrigue. L'écriture est fluide, l'action palpitante et les personnages hauts en couleurs. Une fantasy nordiste originale même si plâne l'influence de Michael Moorcock et de Kane, son Guerrier de Mars.
Un premier volet qui clôt une première aventure menée tambour battant et qui ne nécessite pas une lecture immédiate des volumes suivants. Appréciable lorsque l'on est d'habitude prisonniers de séries à rallonge. Des mystères restent malgré tout à résoudre et l'on devine bien que la compagnie nordiste et son colonel manchot, Andrew Keane, auront encore à affronter nombres d'ennemis avant de pouvoir rentrer, peut-être, chez eux.

William R. Forstchen
Le régiment perdu T01 : Ralliement (Lost regiment : Rally cry)
(Milady poche)

9782811201302

Mots-clé : autre monde, fantasy, historique, Guerre de Sécession, stratégie, XIXème

Commenter cet article

MJ Le Noane 17/02/2009 15:04

Très bien

Herveline 17/02/2009 15:09


Avez-vous lu la suite ?