Timothée Rey - Caviardages et autres nouvelles (2008)

Publié le par Soleil Vert - Herveline

Timothée Rey - Caviardages et autres nouvelles (2008)Quatrième de couverture
« La peur, jusqu'alors tapie, s'épanouit en lui. Mêlée d'une sorte d'exaltation. Peut-être que j'ai sombré dans la folie. C'est la seule explication. À part l'autre solution. Et si c'est l'autre, si je n'hallucine pas, je dispose d'un pouvoir énorme. Effrayant. Il referme le dictionnaire de Bonamy, passe la main sur sa couverture d'un vert bouteille terne. Il lui semble menaçant, désormais, d'une manière sourde, presque sournoise. »
Un lexicographe découvre chez un bouquiniste un dictionnaire aux propriétés inédites... Un mélomane se retrouve invité à une séance privée d'écoute de jazz d'un genre très particulier... Un rêveur amoureux peine à reprendre contact avec le réel... Un solitaire angoissé hésite, comme tous les matins, à sortir de chez lui... Un professeur des écoles à l'écoute de sa classe finit par entendre l'impossible... Un boulanger praguois donne forme humaine à ses fantaisies pâtissières... Un misanthrope endurci aspire à un monde de silence...
Sept nouvelles où la frontière entre le réel et l'imaginaire fluctue au gré de la volonté - - ou de la faiblesse - - de personnages confrontés à des choix qu'ils comprennent mal, ou trop tard. Inquiets, intrigués, enthousiastes ou effrayés, ils tenteront pourtant, avec des fortunes diverses, de faire face à l'impossible.
Timothée Rey a publié ses nouvelles ironiques, inquiétantes, sombres ou extravagantes dans de nombreuses revues dont le Codex Atlanticus, Éclats de Rêves, Géante Rouge, Monk, Fiction ou L'Ours Polar. Caviardages est son premier recueil.

Publié dès 2006 dans les revues AOC et dans Géante Rouge, on retrouve Timothée Rey, en 2007 dans le premier numéro de la revue Monk dans lequel il publie Maître Sonaelq est de sortie où ce dernier se rend, en effet, comme à son habitude, au Palais Rouge, une maison close. Mais ce soir, la tenancière n'est plus la même et les filles non plus... Un texte très court (2 pages) à l'ambiance steampunk avec son fiacre-vapeur et son fantastique latent. La même année, dans l'excellente anthologie de Magali Duez, Ouvre-toi !, aux éditions Griffes d'Encre, il revisite le conte d'Ali Baba et les quarante voleurs avec sa nouvelle Jassïm Ibn Menollah victime des statistiques.
Dans ce parcours chaotique, difficile, du nouvelliste, pouvoir voir un recueil entier à son nom sortir en librairie, n'est pas chose acquise, même quand on a le talent adéquat. C'est donc tout à l'honneur de Philippe Gindre des éditions La Clef d'Argent, d'avoir accepté de publier ces Caviardages en mettant à l'honneur cet écrivain français dont l'imagination ravira les amateurs d'Edgar Allan Poe, ou de Richard Matheson. Ne vous méprenez pas, la relève n'est pas forcément comparable à ses maîtres, chacun ayant son style propre, mais si ces auteurs viennent immédiatement à l'esprit, c'est que Timorée Rey a la culture de la nouvelle à chute, de l'enquête fantastique et de la bizarrerie "quatrième-dimensionnesque". Et cela révèle le plaisir de lecture qui vous attend dans ces quelques nouvelles dont la quatrième de couverture donne parfaitement l'accroche. A apprécier sans modération.

Contient :
Caviardage
Dans la galette
(2007)
Reperdre Giulietta (2007)
On n'est jamais trop prudent (2005)
L'étude du soir
Quand ça part en brioche
Chambre d'écho


Commander au 0466741186  Timothée Rey
Caviardages et autres nouvelles
(La Clef d'Argent)

9782908254709

Mots-clés : dictionnaire, disques, gâteaux, homoncule, jazz, lexique, oiseaux, pâtisserie, phobie, professeur, réalité alternée, rêve, silence, sortilèges, superstition, TOC

Publié dans FANTASTIQUE, NOUVELLES

Commenter cet article