Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sean Williams - Reconstitué (2005)Quatrième de couverture
Le détective privé Jonah McEwen est recherché pour meurtre. Quelqu'un tue des femmes qui ressemblent à Marylin Blaylock, son ancienne collègue et amante, et la dernière découverte macabre a lieu juste sur le pas de sa porte. Il est le suspect idéal. Le problème ? Jonah est dans le coma depuis trois ans - un coma dans lequel il ne se souvient pas être tombé. Pire : le tueur en série, surnommé le Réplicateur, utilise la technologie du transfert de matière, pour sauvagement torturer et tuer de parfaites copies de ses victimes, sans toucher aux originales.Au cœur d'une tempête juridique qui tente de déterminer s'il s'agit bien de meurtres, Jonah se retrouve dans la position inconfortable de devoir clamer son innocence quand sa propre copie est peut-être coupable.
Mélange parfait de thriller et de science-fiction cyberpunk, Reconstitué explore un avenir où la frontière entre l'humain et la machine est de plus en plus floue, donnant libre cours aux pulsions inconscientes les plus sombres. Nominé pour le prix Aurealis, et vainqueur du prestigieux prix Ditmar, il a été qualifié de "lecture compulsive" par le magazine américain Locus.

Né en 1967 en Australie, Sean Williams a commencé sa carrière d'écrivain au début des années 1990. Il a publié une soixantaine de nouvelles et seize romans, dont une partie en collaboration avec son collègue Shane Dix. Il a également fait des études musicales et gagné en 1984 un prix récompensant un jeune compositeur classique. Habitué de la liste des best-sellers du New York Times, Sean Williams a été nominé trente-sept fois aux trois prestigieux prix Australiens de SF (Ditmar, Aurealis et McNamara) et en a gagné quinze.

Qui a dit que le cyberpunk n'avait plus de raison d'être ? Je ne m'en souviens plus mais ce qui est sûr c'est que Sean Williams apporte un argument contraire à cette certitude. Reconstitué est un fascinant thriller futuriste qui fait la part belle aux nouvelles technologies. Notamment les nanotechnologies et les IA conscientes qui trouvent ici un environnement propice à leur développement. Williams explore toutes les possibilités d'évolution, d'utilisation, d'innovation que vont trouver les successeurs de nos ordinateurs de silice et nos robots intelligents. HAL (L'IA de l'Odyssée de l'espace de Kubrick) n'a qu'à bien se tenir devant QUALIA ; les téléportations à la Star Trek sont complètement dépassées avec le D-mat, qu'en à l'Aventure intérieure, si originale en son temps ne nécessitera plus de réduire qui ce soit pour nous soigner, non, l'avenir est au D-med qui vous fera même atteindre la Résurrection.
Comprenez dans tout ça que le roman de Sean Williams, fort d'une grande connaissance des innovations scientifiques actuelles, adapte ces dernières à ce quelles pourraient être dans une soixantaine d'années. Les délires psychédéliques du Neuromancien de Gibson restent une référence incontournable mais Reconstitué offre clairement une renaissance du genre qu'il sera difficile d'égaler. C'est un des meilleurs romans de la collection SF, quand aux sigles dont la surabondance peut perturber la lecture, je dirai quand même qu'une fois qu'on a vérifié le lexique deux ou trois fois, ce n'est plus trop gênant.... ça fait travailler notre mémoire petitement humaine.

Sean Williams
Reconstitué (The resurrected man)
(Bragelonne)

9782352940913

Prix obtenu : 2007 Ditmar

Mots-clés : cyberpunk, détective privé, intelligence artificielle, nanotechnologie, science-fiction, serial killer, téléportation, tueur en série

Tag(s) : #SCIENCE-FICTION, #NANOTECHNOLOGIE, #CYBERPUNK, #SERIAL KILLER, #INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, #DÉTECTIVES PRIVÉS, #TÉLÉPORTATION

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :