Chester Himes - La reine des pommes (1958)

Publié le par Soleil Vert - Dom

Chester Himes - La reine des pommes (1958)Quatrième de couverture
Jackson est le gars le plus candide d'Harlem, pour ne pas dire demeuré. Et dans le coin, il y a un tas de dégourdis qui commencent par lui étouffer son pognon. Sa petite amie, Imabelle, une fille superbe à la peau couleur de banane, l'entube comme c'est pas permis. Enfin, son frère, qui est bonne sœur dans le civil, cherche aussi à le posséder. Seulement Jackson, lui, c'est un bon chrétien. Y a que la foi qui sauve et il a tout à fait raison de croire aux miracles.Rien ne pourra altérer la confiance de Jackson en la vie, en les autres. Il est à la fois touchant et énervant. 

L'univers des noirs de Harlem est décrit de façon concise et dynamique, et quand on lit ce livre, on comprend pourquoi il figure parmi les grands classiques. Les aventures de Jackson se déroulent sous la forme d'un « black micmac » à l'Américaine, très cocasse et à un rythme d'écriture effréné. On est pratiquement au cinéma quand on lit La reine des pommes. Beaucoup d'humour, mais aussi de noirceur, car plus que des péripéties drolatiques, c'est la galère, la loose totale, et le désespoir.

Prix littéraire : Grand Prix de la littérature policière Roman étranger en 1958

Adapté au cinéma en 1991 par Bill Duke sous le titre Rage in Harlem

Chester Himes
Ed Cercueil & Fossoyeur Jones T01 : La reine des pommes (The five cornered square)
(Folio Policier)

9782070408115

Mots-clés : adapté au cinéma, Ed Cercueil et Fossoyeur, hard boiled, Harlem, humour, polar urbain, USA

Commenter cet article