Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Katzenbach - L'analyste (2002)Quatrième de couverture
" Heureux 53e anniversaire, docteur. Bienvenue au premier jour de votre mort. " Lorsque lui parvient cette mystérieuse lettre de menace, l'existence jusqu'alors prévisible du docteur Starks bascule dans le chaos. Ce psychanalyste à succès se trouve subitement entraîné dans un jeu morbide conçu par l'homme qui se fait appeler Rumpelstiltskin, comme le mauvais génie du conte des frères Grimm. Les règles sont simples : Starks dispose de deux semaines pour identifier Rumpelstiltskin et les raisons de sa colère. S'il y parvient, aucun mal ne lui sera fait. Mais en cas d'échec, l'inconnu tuera l'un après l'autre les proches du docteur, jusqu'à ce qu'il accepte de se donner la mort...

Coup de coeur ! Le docteur Ricky Starks, psychanalyste sans histoire, faisant partie de ceux qui ont réussi, reçoit le jour de son anniversaire un message qui va changer le cours de sa vie... Il s'agit d'un jeu macabre. L'homme qui lui écrit veut se venger. Le jeu consiste pour l'analyste à découvrir qui est son ennemi, sinon il verra des membres de sa famille disparaitre les uns après les autres... de toutes façons, au bout, pour le Docteur Starks, il y a la mort, à moins qu'il ne mette fin à ses jours lui-même !
Machiavélique, avec une organisation sans faille, le processus s'installe et l'analyste n'a aucune issue. Qu'a-t-il fait pour mériter ça ? Et surtout, à qui ?...
Excellent, palpitant, et très bien construit... A-t-on fait ce qu'on a pu pour aider les gens que l'on a côtoyés ? N'avons-nous pas fait des choses dont on ne devrait pas être fiers et que l'on a enfouies ensuite dans notre subconscient sans en mesurer même les conséquences ?
Ce livre décrit le décalage entre "l'inconsciente" bonne conscience de celui qui ne se rend pas compte d'avoir provoqué de la haine, et le désir de vengeance nourri au cours des années, et le passage à l'acte froid et calculé. Il explique, et c'est là aussi l'intérêt, que tout a une limite chez l'être humain, y compris le sentiment de culpabilité, la peur, et que la proie quand elle n'a plus rien à perdre, peut aussi devenir prédateur.

John Katzenbach
L'analyste (The analyst)
(Pocket thriller)

9782266246163

Prix obtenu : 2004 Grand prix de littérature policière

Mots-clés : jeu, psychanalyse, thriller, vengeance

Tag(s) : #POLAR-THRILLER, #VENGEANCE, #NOS COUPS DE COEUR, #KATZENBACH

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :