Bonjour à tous !
 

Alors comment allez-vous ? Vous croyiez que je vous avais oubliés ? Point du tout, il se trouve juste que je suis un peu débordée par un travail de recherche que j'effectue sur un auteur montpelliérain, Louis-Frédéric Rouquette, qui depuis un mois me transporte dans le Grand Nord canadien et américain au temps de la Ruée vers l'Or. Évidemment, je vous en parlerai le moment venu mais du coup, même si je lis beaucoup, pour l'instant, une chronique serait bien prématurée. D'ailleurs je ne sais même pas vraiment ce que je vais faire de ce travail : un livre, une conférence, rien.... on verra, enfin une chronique, certainement.

Donc en attendant, il m'arrive quand même un peu de sortir à Calvisson, d'aller faire un petit coucou à mes amies commerçantes de la Grand Rue et de voir l'ancienne librairie, très joliment réhabilitée par Amélie en salon de soins esthétiques (Bohème Esthétique). Je sais, ce n'est pas pareil mais elle a transformé un local "pas terrible" (disons-le... heureusement que les murs étaient couverts par les bibliothèques) en un très joli espace. En écrivant, je me dis que je pourrais toujours lui suggérer de mettre une petite table d'attente avec des livres :D

La librairie, elle, n'est toujours pas clôturée, administrativement parlant. C'est fou comme les fournisseurs sont prêts à vous envoyer les huissiers dès la seconde relance, mais quand c'est eux qui vous doivent des pépètes... il n'y a plus personne. Bref, j'avoue qu'avant de commencer à chercher du travail, j'ai envie d'être totalement libérée de ces petits soucis.

Hier, nous sommes allées à l'anniversaire des 10 ans de la médiathèque. J'ai pu donc croiser certains d'entre vous avec grand plaisir. Il y avait un monde fou et je suis très contente pour les filles : Aurore, Céline et Élise qui font un travail fou. D'ailleurs, l'émotion était au rendez-vous au moment des discours et je tiens à remercier le Maire Mr André Sauzède, qui n'a pas oublié la Librairie Soleil Vert dans les partenariats marquants de leurs dix années d'existence. Neuf auront été passées en notre compagnie, et même si la librairie ne fêtera, elle, jamais ses dix ans, elle n'est fermée que depuis trop peu de temps pour qu'on l'ait oubliée si vite donc, merci.
Le plaisir aussi de voir exposées toutes les anciennes affiches et toutes regroupées les huit (sept sont illustrées par Thomas Balard) qui ont illustré nos tables rondes. Il n'en manquait pas une.... Collector ☺☺☺


Et enfin...
Samedi prochain (2 décembre), je vais néanmoins reprendre ma casquette de marchande. Pas pour vous vendre des livres. Non. Mais des couronnes de Noël, entièrement confectionnées par les petites mains de l'association franco-allemande de Sommières : la FAPS. Cette année, Dom et moi devrions participer l'une à la cueillette, l'autre à la confection (en tout cas, je vais essayer de faire ressortir mon moi créatif ☺ dans le second cas). Et je serai samedi au marché de Sommières de 8h30 à 13h devant l'office de tourisme. Donc si vous voulez décorer votre porte ou votre table joliment pour les fêtes, et optionnellement, partager un vin chaud traditionnel (les épices viennent directement d'Allemagne ☺), avec nous dans la matinée, on aura plaisir à vous accueillir.

Voilà, voilà, je sais que ce n'est pas comme si je vous parlais livres, mais ça viendra. Peut-être, d'ailleurs aurais-je du commercer par-là : si les nouvelles ont été longues à venir, ce n'est pas qu'une période de deuil s'imposait (je crois qu'il était déjà bien amorcé), mais ce n'est quand même pas rien ce qui s'est passé ces derniers mois pour nous et il fallait ce temps j'imagine pour reprendre le contact avec vous tous.
Nous terminerons quand même par le sempiternel "à bientôt et bonnes lectures à tous d'ici là" car nous ne doutons pas un instant que vous ayez continué à lire.

Herveline et Dominique

Tag(s) : #NEWSLETTER

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :