William Bayer - Pèlerin (1981)

Publié le par Soleil Vert - Herveline

William Bayer - Pèlerin (1981)

William Bayer - Pèlerin (1981)

Quatrième de couverture
Pam Barret est journaliste à la télévision. Mais on ne peut pas dire que sa carrière décolle. Jusqu'au jour où elle assiste à une scène proprement stupéfiante : en plein New York, une jeune patineuse est assommée et égorgée par un oiseau géant qui disparaît aussi vite qu'il est venu. Panique, stupeur, les témoins croient avoir rêvé, mais des touristes ont filmé l'attaque. Pam comprend qu'elle a une chance de faire la " une " en rapportant ces images insensées. Un ornithologue lui confirme bientôt que le " meurtrier " est un faucon pèlerin femelle, mais un spécimen anormalement grand, et jamais ce type d'oiseau ne fondrait sans raison sur un humain, encore moins pour le tuer. De plus, comment cet animal s'est-il perdu dans Manhattan ? Peut-être n'est-il pas perdu justement, et dans ce cas, l'affaire n'est plus du ressort des ornithologues mais de la police. Palpitant, envoûtant, ce thriller nous plonge dans le monde mystérieux de la fauconnerie. Une fois encore, Bayer fait preuve d'une maîtrise éblouissante. Paru à la série noire dans une version tronquée, ce livre a été intégralement retraduit.


Coup de Cœur ! Pèlerin est un des romans noirs les plus originaux que j’ai lus. C’est un thriller avec tous les codes du genre : un méchant, des victimes en série, une population  apeurée, la police désemparée, une héroïne au premier plan de l’enquête. Mais il y a une particularité, et elle est de taille … le tueur est un oiseau. C’est un faucon pèlerin.  Une jeune présentatrice TV, à un tournant de sa carrière, se sentant proche de la sortie est un jour témoin d’une scène effrayante et peu banale. Une patineuse est foudroyée en plein New-York par un rapace ! Il a fondu sur elle comme sur une proie ordinaire alors qu’elle s’amusait sur la glace en plein après-midi. La scène a été filmée par des touristes japonais, et Pam se débrouille pour récupérer le film et le présenter en une de son journal TV. Elle sauve son job et devient instantanément une star. L’oiseau ne va pas tarder à reparaitre, et à tuer de nouveau. Mais en réalité le meurtrier est le Fauconnier, son dresseur, celui qui l’affame, attise son instinct de chasseur, et lui indique la prochaine victime. Au fait, pourquoi ? 
L’intérêt de ce roman est multiple. D’une part parce qu’il traite de l’art ancestral de la fauconnerie, il entraine Pam dans une enquête aux côtés de la police, puis on suit le cheminement de la pensée du fauconnier tueur en série. Il s’intéresse de plus en plus près à Pam. C’est elle qui lui permet d’exister médiatiquement. Elle le fascine, l’attire. Il voudrait qu’elle soit une proie, elle aussi. Mais pas pour l’instant… De plus, il y a cet expert en fauconnerie dont Pam se sent toujours plus proche, et qui lui apprend cet art, l’aide à comprendre la psychologie du dresseur fou… Et puis toutes ces théories et ces tentatives pour repérer l’oiseau, le capturer, le défier.
Pendant ce temps néanmoins, des jeunes femmes continuent à tomber sous les serres du rapace ! Récit tout à fait captivant et rythmé, avec un dénouement particulièrement inattendu !!

William Bayer
Pèlerin (Peregrine)
(Rivages/Noir)

9782743617219

Mots-clés : animaux, fauconnerie, éleveur, journaliste, media, meurtres, New-York, rapace, USA

Commenter cet article