CRITIQUES : POLICIER THRILLER

Vendredi 19 décembre 2008 5 19 /12 /Déc /2008 12:21

Quatrième de couverture "Au fait, je suis la Mort. Et vous êtes mon fantasme du week-end". C'est la dernière phrase qu'entendra Nina Childs après être montée dans le taxi qu'elle venait d'arrêter. Bouquet de fleurs à la main et sourire aux lèvres, la ravissante infirmière ignorait qu'un tueur maléfique piégeait ainsi ses proies. Son corps est retrouvé un peu plus tard dans la cave d'une maison délabrée d'un quartier déshérité de Washington. L'inspecteur principal Alex Cross et son collègue et ami fidèle Sampson sont doublement affectés par ce crime. Tous deux connaissaient Nina dont ils appréciaient la compétence et la gentillesse, et de voir la manière dont son meurtrier s'est acharné sur elle, à coups de poing et à coups de pied, les met en rage. Le week-end suivant, Alex réunit chez lui Sampson et trois autres policiers. Depuis plusieurs semaines, ils travaillent en marge de leur hiérarchie pour tenter d'identifier l'auteur des nombreux meurtres qui ont eu lieu ces derniers mois dans le quartier pauvre de la ville. Cross a réussi à dresser le profil du psychopathe. Mais […]
Par Dominique - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 19 décembre 2008 5 19 /12 /Déc /2008 12:05

Quatrième de couverture Milo Sturgis, policier dont la carrière est bloquée en raison de son homosexualité affichée, et Alex Delaware, fin psychologue qui met ses talents au service de la lutte contre le crime, travaillent en tandem. Ils sont confrontés à une série d'assassinats mystérieux qui frappent de jeunes adolescents infirmes ou retardés mentaux. La dimension eugéniste de ces meurtres n'échappe pas à Delaware. Il devra infiltrer les milieux américains d'extrême droite et affronter les tenants d'une idéologie fanatique afin de démanteler un réseau de partisans de l'élimination des faibles dont les ramifications s'étendent même dans les institutions chargées de les protéger. Un tandem de choc pour cette enquête, puisqu'elle est menée par un psy et un homo. C'est du très bon polar, avec une histoire très bien ficelée, des personnages attachants, et au profil inhabituel. Il est question d'eugénisme dans La sourde, et de relents nazis qui prétendent, et c'est toujours le même refrain, purifier la race humaine. Jonathan Kellerman La sourde (Survival of the fittest) (Points […]
Par Dominique - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 17 décembre 2008 3 17 /12 /Déc /2008 11:51

Quatrième de couverture Alec Covin a déjà publié Les Loups de Fenryder (Plon, 2005 J'ai lu, 2006) et Etats primitifs (Plon, 2006; J'ai lu, 2007), deux romans qui l'ont définitivement hissé au rang des meilleurs auteurs de suspens. Elles voulaient vivre libres et heureuses dans la maison de leurs rêves. Elles ignoraient que le Mal les y attendait. Vous risquez d'ouvrir ce livre une après midi, et de ne le refermer qu'après l'avoir fini. Que dire de plus sans trahir l'intrigue si bien amenée ? Alec Covin nous entraine irrésistiblement dans le tourbillon de ses pages. On pressent des choses, on sait qu'elles vont se produire, et pourtant c'est surprenant. Réellement palpitant et suffocant à la fois. Si vous aimez frissonner, si vous aimez les romans dans lesquels l'atmosphère se fait de plus en plus lourde, pesante, inquiétante, et si vous aimez les touches de fantastique dans les thrillers, vous adorerez celui-ci. Les deux héroïnes, arrivaient pourtant au cœur de l'été dans cette somptueuse villa dotée d'une piscine, et le temps semblait devoir s'y écouler au rythme des baignades […]
Par Soleil Vert - Dom/Herveline - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 17 décembre 2008 3 17 /12 /Déc /2008 11:39

Quatrième de couverture A la poursuite de François, Béatrice et Vincent sont entraînés dans une quête à travers le monde, à New York tout d'abord, puis dans toute l'Europe, jusqu'au Moyen-Orient. Dans l'atmosphère de tension post-11 septembre, ils se confrontent à une énigme vieille de plusieurs siècles que connaissaient déjà les ancêtres de François, qui se croisèrent en Palestine, au XIIe siècle et affrontèrent Simon de Montfort sous les murs de Toulouse. Comme le personnage de Béatrice, l'auteur répond à l'appel de l'Histoire. Et le lecteur se laisse volontiers emporter par celle-ci. Une période qui vit naître, dans les coulisses des croisades, des rivalités nobiliaires et querelles séculaires qui se manifestent encore aujourd'hui jusqu'à ce 21 septembre. Nerveux, le récit se tisse de main de maître entre les époques qui s'entrelacent. A chaque période son écriture : un style incisif n'hésite pas à égratigner les personnages du XXIe siècle, une facture classique retrace les temps des croisades ou les temps romains décadents. Les siècles se répondent pour la plus grande […]
Par Dominique - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 17 décembre 2008 3 17 /12 /Déc /2008 11:03

Quatrième de couverture Fief du Ku Klux Klan, la Caroline du Sud n'en finit pas de panser les plaies de son passé esclavagiste. Quand un jeune Noir, accusé d'avoir assassiné la fille du plus grand propriétaire de la région, demande au détective Charlie Parker de réunir les preuves de son innocence, celui-ci sait ce qu'il risque en enquêtant sur les terres de l'organisation raciste. D'autant que la communauté noire n'est pas loin d'approuver un crime qui pourrait venger des décennies d'humiliation, de souffrance et de lynchage organisés. Pris au piège d'une guerre sauvage où descendants d'esclaves et fils des maîtres n'en finissent plus de s'entredéchirer, Charlie Parker découvrira combien il est difficile de survivre entre chiens et loups... Le décor de ce roman est planté dans le sud des Etats-Unis. Le passé n'y a visiblement pas été digéré. Les forces qui s'affrontent sont empêtrées depuis des lustres dans des relents de rancœur, de racisme, de lynchages qui se sont installés entre les communautés. Le Klan sévit encore, avec son mélange de gogos ploucos et de fins […]
Par Dominique - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 17 décembre 2008 3 17 /12 /Déc /2008 10:41

Quatrième de couverture Cap se consacre à la traque des satanistes. Un jour, après l'une de ses conférences, un jeune policier lui soumet un cas susceptible de l'intéresser. Dans une église de campagne isolée, fréquentée par une petite communauté noire, le pasteur a découvert un homme nu, de race blanche, suspendu par un pied à la traverse de la grande croix de bois dressée derrière l'autel. Sur le dallage, un pentacle a été tracé avec le sang de la victime. Ce signe bien particulier ramène Cap dix ans en arrière, au meurtre de sa propre fille. Les assassins n'ont jamais été arrêtés, mais Cap croit retrouver leur signature dans ce crime mis en scène comme une figure du tarot. Par l'auteur du Rêve des chevaux brisés, qui posède lui-même plus de quatre cents jeux de tarot. "Ce polar ne manque pas d'atouts." (Le Nouvel Observateur) "Une plongée magistrale dans le monde mi-animal, mi-divin de la sorcellerie." (Marianne). Il n'est pas nécessaire d'être un pratiquant des Tarots de Marseille pour apprécier ce livre, mais il faut avouer que le mariage cartomancie-polar fonctionne très […]
Par Dominique - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 17 décembre 2008 3 17 /12 /Déc /2008 10:21

Quatrième de couverture Ancien rédacteur de Millénium, revue d'investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d'une île, la petite nièce d'Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu'un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée. Placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu'il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu'au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. Lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l'écorchée vive vont résoudre l'affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu'il faudrait peut-être taire. A la fin de ce volume, le lecteur se doute qu'il rencontrera à […]
Par Dominique - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 13 décembre 2008 6 13 /12 /Déc /2008 11:51

Quatrième de couverture Marseille, il paraît que pour faire une bonne bouillabaisse, il suffit de lever une girelle frétillante, d'ajouter un vieux pêcheur corse, son pointu, le soleil et quelques belles calanques. A mi-cuisson, jetez dans le bouillon un flic psychopathe, un Noir Marron véreux, une introuvable mine d'or et deux, trois meurtres sanglants ! Et moi, Constantin dit le Grec, j'étais loin d'imaginer l'engambi monstre que ça allait donner, même la Bonne Mère n'avait jamais vu ça ! Ouvrir un roman de Gilles Del Pappas, c'est un peu comme partir en week-end au soleil. C'est un ticket pour l'aventure, la découverte des petits coins que seuls connaissent les vrais Marseillais. Ouvrez bien grand les mirettes et les esgourdes pour profiter du paysage qui s'étale de l'Estaque jusqu'à Cassis et ses calanques sauvages, mais aussi entendre le bruit de la mer et le cri des oiseaux. Après une croisière au large du vieux Port près des Iles du Frioul que le fantôme d'Edmond Dantès hante encore, vous irez boire un verre et déguster une bouillabaisse dans ‘le Panier' ou une soupe au […]
Par Dominique - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 11 décembre 2008 4 11 /12 /Déc /2008 11:27

Quatrième de couverture New Hampshire. Hiver 2007. 24 corps sont découverts dans le sable enneigé d'un chantier d'autoroute. 24 cadavres. Tués d'une balle en plein cœur, sans aucune trace de lutte. Sacrifice de secte ? Suicide assisté ? Gigantesque règlement de comptes? Plus incroyable encore : personne ne les réclame. Pas un mari inquiet, pas une mère affolée, pas un collègue de bureau ne prend contact avec la police. Le même soir, Frank Franklin, 29 ans, jeune professeur de littérature, arrive pour son nouveau poste dans une université qui jouxte le chantier des 24. Très vite, quelque chose l'inquiète sur le campus. Bientôt, il va comprendre qu'il a été entraîné dans un terrifiant jeu de dupes... Ce roman est très original dans son intrigue, son déroulement, et la fin est assez inattendue. Ce mélange donne quelque chose de convaincant et on entre très facilement dans l'intrigue, qui s'avère bien prenante. Romain Sardou s'impose comme un jeune auteur qui a désormais toute sa place dans le concert des écrivains de thrillers. On peut juste lui reprocher certaines tournures de […]
Par Dominique - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 6 décembre 2008 6 06 /12 /Déc /2008 16:54

Quatrième de couvertureS 'ils n'étaient pas allés à la pêche en ce début de printemps, Annie Taylor, douze ans, et son frère cadet, William, n'auraient pas dû fuir à toutes jambes après avoir vu trois hommes en exécuter un quatrième. Et leur mère, Monica, ne mourrait pas d'inquiétude en ne les voyant pas revenir. Plus grave encore, les assassins, d'anciens flics de Los Angeles à la retraite, ne pourraient pas persuader le shérif de ce coin perdu de l'Idaho de... les laisser mener l'enquête ! Heureusement, Jess Rawlins, un rancher au bord de la faillite, recueille les deux enfants et, après pas mal d'hésitations, décide de croire ce qu'ils lui disent avoir vu et de les protéger au péril de sa vie. Rêves brisés par le manque d'argent, mais aussi courage et droiture d'individus qui savent dominer leur peur quand il faut défendre des innocents, Meurtres en bleu marine nous fait découvrir un monde en proie à un conflit entre des flics pourris et un cow-boy intègre. Kootenai Bay. Imaginez les grandes étendues de forêts qui peuplent les montagnes alentours, et la vallée aux vastes […]
Par Soleil Vert - Dom - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 5 décembre 2008 5 05 /12 /Déc /2008 17:21

Quatrième de couverture Burke Devore, cadre supérieur au chômage, décide d'appliquer la méthode dans son propre intérêt. Déterminé à retrouver son statut social et à recréer des liens familiaux qui se désagrègent, il bascule dans la logique absurde de la loi du plus fort. Il est prêt à tout, même à tuer, pour retrouver sa place dans la société. Et qu'on ne s'avise pas de lui demander des comptes car il ne fait qu'appliquer la logique du système ! Ce livre est marquant à plus d'un titre. Tout d'abord, parce que l'on n'est pas habitué à ce type de récits. C'est le meurtrier lui-même qui raconte son histoire, en même temps qu'il 'l'écrit'. Et puis Donald Westlake n'épargne rien au lecteur. Les scènes qu'il décrit sont au delà du cauchemardesque, du glauque. C'est parfois drolatique, cocasse, mais c'est tout à fait terrifiant. On en pleurerait parfois, tellement c'est choquant. Burke Devore applique sa logique. Même si pour cela il doit achever et voir agoniser un pauvre type dans la même situation que lui. Mais c'est tellement bien construit et avec une simplicité et une grande […]
Par Soleil Vert - Dom - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 5 décembre 2008 5 05 /12 /Déc /2008 15:14

Quatrième de couverture De retour de New York, Constantin dit Le Grec » prépare nonchalamment son expo photos, encore sous le charme d'une blonde torride. Il se retrouve alors, incidemment pris sous les feux croisés des nervis de l'Ordre du Temple et d'une bande de Chinois Shaolin venus récupérer coûte que coûte un incunable mystérieux qui cache bien son jeu... Ce livre est l'occasion de découvrir à la fois le polar marseillais et l'œuvre de l'auteur. Un agréable moment. Quand on aime Marseille, c'est encore mieux, car avec La mue de la cigale on est servi ! Ce livre, outre le fait qu'il est divertissant, sent bon les embruns, le poisson grillé et c'est un vrai voyage vers le sud, vers la Canebière, le Vallon des Auffes, l'Estaque... Gilles del Pappas La mue de la cigale (Jigal poche) Mots clés : art, Marseille, polar marseillais
Par Soleil Vert - Dom - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 décembre 2008 2 02 /12 /Déc /2008 12:26

Quatrième de couvertureLorsque Maris Matherly-Reed, une éditrice new-yorkaise, reçoit un alléchant manuscrit d'un certain P.M.E., elle comprend que ce texte a le potentiel d'un best-seller et cherche à entrer en contact avec l'auteur. Ses investigations l'entraînent jusqu'à une île perdue au large de la Géorgie, où elle découvre Parker Evans, un homme qui dissimule son identité et son passé et vit en reclus dans une ancienne demeure coloniale. Maris est envoûtée par son récit, pourtant quelque chose, dans ce roman, fait froid dans le dos... Sandra Brown réussit l'exercice périlleux de nous faire suivre deux romans à la fois. Elle passe de façon très fluide d'un récit à l'autre, sans que cela ne trouble ou ne frustre le lecteur. Quand on aime les livres, le fait que celui-ci décrive le monde de l'édition et la psychologie des auteurs ajoute encore à l'intérêt de la lecture. C'est une belle réussite, et l'on se laisse entraîner bien volontiers dans les deux intrigues qui, bien sûr, finissent par n'en faire qu'une. Ce livre captivant est aussi écrit dans un style plutôt romanesque. […]
Par Soleil Vert - Dom - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 1 décembre 2008 1 01 /12 /Déc /2008 11:05

Quatrième de couvertureDepuis qu'elle s'est enfuie de chez elle, son enfant sous le bras, Myriam vit dans la rue. Contrainte de rejoindre une communauté de sans-abri, elle découvre un univers doté de ses propres codes, où s'affrontent Hugues, le patriarche au grand cœur, et celui qu'on appelle «le Diablotin», un vaurien bercé d'illusions de grandeur. Myriam n'est pas seule à vouloir remonter la pente. Justin, un mystérieux SDF, semble prêt à l'aider. Peut-elle compter sur lui ? Pendant ce temps, au cœur d'une tour perdue en rase campagne, les expériences d'un millionnaire excentrique échappent à tout contrôle. Un groupe de mercenaires arpente les tunnels poisseux d'un ancien réseau d'égouts. Dans son laboratoire, un scientifique sans scrupules joue avec le feu. Lorsqu'une cinquantaine de SDF disparaissent en pleine nuit, le cauchemar commence... Destins croisés, rebondissements en tous genres - action, humour, gore, thriller - et passages savoureusement écrits, c'est ce que le roman d'Anthelme Hauchecorne contient. Ce livre est une sorte de melting pot de tout ce qui se fait de […]
Par Soleil Vert - Herveline - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 30 novembre 2008 7 30 /11 /Nov /2008 10:16

Quatrième de couverture "- Roulez à trente à l'heure, ordonna l'homme d'une voix tendue, anxieuse. Je vous indiquerai le chemin. Quand nous serons arrivés, il faudra descendre de voiture et courir jusqu'au mur. Le projecteur sera braqué sur l'endroit où vous devez passer ; tenez-vous immobiles dans le rayon lumineux. Dès que le faisceau sera déplacé, commencez à grimper. Vous aurez quatre-vingt-dix secondes. Vous monterez le premier, dit-il à Leamas, et puis ce sera au tour de la fille." Le livre qui a révolutionné le roman d’espionnage. Prix Somerset Maugham, best-seller dans le monde entier. Un film avec Richard Burton, Claire Bloom, Oskar Werner, Peter Van Eyck. Il est de ces livres que l’on se sent un peu obligé de lire par ce qu’ils font office de références dans des genres précis. L’espion qui venait du froid en est la représentation dans le domaine de l’espionnage. Pourtant, au départ, le scénario paraît très convenu, les personnages plutôt basiques… Mais (car il y a forcément un "mais" ; on ne répètera jamais assez qu’ici nous ne présentons que ce que nous aimons), de […]
Par Soleil Vert - Herveline - Publié dans : CRITIQUES : POLICIER THRILLER
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Recherche

La librairie

Librairie spécialisée en fantasy, fantastique, science-fiction, polar, BD, jeunesse et jeux. Vente de livres neufs et d'occasion. Commandes clients pour toutes les autres littératures. (sous réserve de comptes ouverts chez certains distributeurs/ diffuseurs). Vente par correspondance. Le blog : critiques et résumés de livres.
Librairie Soleil Vert
15 Grand Rue, 30420 Calvisson
T : 04 66 74 11 86  @ : soleilvert30@orange.fr

Accès : Entre Nîmes et Sommières, sur la D40, Calvisson centre

BOUTIQUE EN LIGNE

BIBLIOTHEQUES IDEALES (BI)

A chaque fois, 49 titres proposés. Le 50ème ? C'est le votre. Celui qui est peut-être déjà sur votre étagère ou qui vous a marqué plus que les autres et qui ne figure pas dans ces listes. Il suffit de nous le signaler en commentaire en suivant les liens.

BI SF ETRANGERE

BI POLAR ETRANGER

CERCLE SOLEIL VERT

Blog Action-Suspense Blog Culture Martienne
Blog Albert Robida Blog Dommage !
Blog Ansible Lectures de l'Oncle Paul
Portail partenaire CobaltOdyssée Blog Questions SFFF

PARTENAIRES

regionLR
drac
calvisson.jpg
CCPS---NOUVEAU-LOGO.jpg
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés